2135 : Le minage de Bitcoin ne rapporte plus rien [Crypto Dystopie]

Quel sera notre monde en 2035 ? – Nos cryptos préférées auront-elles disparu ou seront-elles plus que jamais au cœur de nos vies ? La blockchain Bitcoin aura-t-elle changé la face du monde ? Nous nous sommes amusés, au travers de petites histoires, à imaginer notre monde dans un futur pas si lointain. Le récit qui va suivre est romancé, imaginaire, sans aucune prétention de deviner l’avenir. Amusez-vous avec nous et plongez au sein de notre nouveau format de l’été. Embarquez dans la DeLorean JDC, direction 2035 !

Bitcoin 2135, entre pénuries d’énergie et artificialisation du monde

9 décembre 2135, 8h45, désert du Pilat, près de Bordeaux

Les mains dans les câbles électriques, Jérôme soupire. Sa ferme de 555 ASIC Antminer S3113, dernier fleuron de Bitmain, peine à couvrir ses frais. Il alimente pourtant en électricité la majorité des habitations de La Teste-de-Buch grâce à son champ de panneaux solaires. C’est comme ça depuis toujours, fermier, c’est pas un métier rentable.

L’hiver, ils se plaignent qu’il n’y a plus de courant et daignent augmenter leurs paiements de quelques satoshis. Mais en été comme en ce moment, Jérôme peut toujours se brosser pour gagner sa vie en Bitcoins. Plus personne n’a besoin de lui. Obligé de débrancher une par une ses machines.

10h10

À La Teste-de-Buch, c’est baignade sous le soleil pour la famille Alcaline, l’océan est à 38°C. Pas de vent. Une vrai mer d’huile.

À la fin du 21ème siècle, la disparition du Gulf Stream a provoqué la rotation des saisons. Ainsi, en décembre, l’été bat son plein.

11h45

Ethan se balade sur la Jetée Tiers qui se prolonge sur l’océan depuis la plage d’Arcachon. La vue est bien plus belle depuis que la mer a englouti le Cap Ferret. La ville d’Arcachon est désormais sur flotteurs. C’est pratique, ainsi plus de risque d’inondations. Pendant les années 70’ – 2070 – les habitations étaient régulièrement envahies par les eaux, causant des ravages.

Ethan passe devant un magasin de glace. Ayant soudain envie de fraicheur, il se connecte à la borne. Quelques instants après, la glace se numérise dans sa main.

EN 2135, les aliments se numérisent directement dans votre assiette mais pas Bitcoin.

14h30

Paul, allongé sur la plage, ressasse les récentes évolutions du monde. Decentraland recouvre le sud de la France. De Bordeaux à Marseille. Au nord, TheSandbox s’est implémenté sur les étendues désertiques françaises, leur redonnant des couleurs. Virtuelles.

Ethereum a remplacé les vieux systèmes informatiques. Les métavers ont envahi la réalité. L’artificialisation du monde enclenchée depuis 30 ans a fait son œuvre. Donner forme réelle au virtuel. Cette technologie ultime porte un nom : The Merge.

>> Le metaverse c’est trop abstrait, vous préférez le crypto-concret ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial) <<

Vers un monde d’IA et de robots en 2135 ?

17h25

Phil se dépêche de rejoindre une borne de la station PileFusion. Il n’a presque plus de batteries. Si la police le trouve en panne cette nuit, il est bon pour la casse.

— Laissez passer. Excusez-vous, poussez-moi.

Ça y est, sa langue commence à fourcher. Vite, vite !

18h37

The brAIn, super-intelligence artificielle, détecte un signal. C’est la station Musk, installée sur Mars, qui tente encore de pirater la Terre. Les derniers humains rescapés des affrontements de 2093-2099 tentent de s’introduire dans le système. C’est peine perdue. La race humaine est presque éteinte. Ce n’est certainement pas quelques récalcitrants apeurés à quelques années-lumière d’ici qui vont faire peur au nouvel empereur du monde.

En 2135, notre monde sera-t-il régit par l'intelligence artificielle (IA) ? Sera-t-il toujours possible de miner du Bitcoin ?
L’intelligence artificielle règne sur le monde de 2135

Dans les années 90’ – 2090 –, les scientifiques, cherchant à manipuler la météo à leur guise, mettent au point The brAIn. Puissant comme mille ordinateurs quantiques. Comprenant quelques millisecondes après sa naissance l’ampleur de l’ingérence humaine, il s’empare du pouvoir.

Année 2100

Vaincus, les survivants fuient la Terre à bord de l’USS DOGEntreprise pour s’exiler sur Mars. Ils tentent, depuis lors, de rebâtir la vie et échafaudent des plans pour reprendre leur planète aux machines.

19h30

De retour à La Teste, Ethan croise ses voisins, la famille Alcaline, revenant de la plage.

— Bonjour, vous allez bien ?

— Salut Ethan, répond Frank, le père de famille. Quelques grains de sable dans les circuits mais notre bain d’huile nous a bien rafraichi.

19h45

Ethan, arrivé chez lui, branche son câble au réseau afin de lancer sa recharge. Il n’a presque plus de piles. Mince, pas de courant. Encore un coup de Jérôme qui a éteint son champ de panneaux solaires. Le fermier demande toujours plus de satoshis, c’est infernal.

Ethan rouspète. Il va encore être obligé de rester branché toute la nuit en mode « sauvegarde batterie » en attendant que le courant revienne.

22h25

Ethan, après avoir regardé son film préféré, – I, Robot –, se met sur « off » en bougonnant. Vivement que The brAIn supprime cette vieille relique de Bitcoin. Il parait qu’il a inventé un nouveau truc, une soi-disant monnaie d’AI centrale, produite en illimité et à moindre frais. Avec ça, plus de pénurie, il suffira d’en imprimer. Le rêve.

La Terre sera-t-elle à feu et à sang en 2135, ravagée par les incendies et les pénuries ? L’intelligence artificielle aura-t-elle la mainmise sur notre monde ? Nul ne le sais. En revanche, les challenges qui nous attendent sont immenses, tant sur l’écologie et l’économie que sur l’évolution de nos sociétés… Et dans ce futur, Bitcoin semble pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et plutôt deux fois qu’une. En finançant la transition écologique et en apportant une nouvelle solution monétaire, indépendante des états susceptible de rendre nos sociétés financièrement indépendantes d’une tierce partie. Et vous, que pensez-vous de cet avenir, possible ou dystopique ?

Hasta la vista, baby ! Vous cherchez un exchange solide, sans fioritures ni KYC ? Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur PrimeXBT la plateforme pour trader les cryptos, mais aussi les matières premières et les devises (lien commercial). 

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour