Le retour de Bitconnect : vers une saison 2 en juillet ?

Trading du CoinTrading du Coin

Un poisson d’avril… en mai ? – Aussi surréaliste que cette information puisse paraître, Bitconnect, la mère de tous les scams, l’escroquerie crypto qui aura généré l’apparition de plus de mèmes à sa gloire que de profits pour ses infortunés investisseurs, semble dans les starting blocks pour un second tour de piste ! 

Le site officiel de Bitconnect s’anime

Il y a quelques jours, le site officiel de feu Bitconnect (premier du nom donc), c’est animé d’un sibyllin « Bitconnect2.0 will be back soon...» du plus bel effet (ou pas, selon le montant que vous aurez perdu durant la période d’activité de ce qui se révélera une magnifique pyramide de Ponzi, un peu le Godzilla du secteur).

Une bien belle page d’accueil…elle vous fera marrer, ou frémir selon votre expérience personnelle

En effet, ça parait à peine croyable, mais l’arnaque aux 2.5 milliards de dollars, aux conférences fleuve de 6 heures en Thaïlande et aux milliers de victimes à travers le monde bouge encore. Et même mieux, tout indique que ça s’agite en coulisse !

Un compte Twitter a même été créé pour l’occasion et, cerise sur la tarte à la crème, un des premiers tweets laisse entendre un listing sur Binance (qui n’a pas franchement besoin de ce genre de pub en ce moment). Ah, et avec un joli lien d’affiliation, y’a pas de petit profits.

On l’imagine sans peine, l’accueil sur les réseaux sociaux reste pour le moment plutôt …tiède.

Une blague potache ?

BITCONNEEEEEECT TWOOOOOOOOOO !!! Aurons-nous de nouveau droit aux éructations désormais légendaires des animateurs des conférences Bitconnect ?

Rien n’est moins sûr, tant ce frémissement semble plus relever de la farce que de l’éventuelle et réelle résurgence de l’entreprise.

Bitconnect

Renforçant cette impression, une vérification rapide et basique via WHOIS rapporte une information amusante : le nom de domaine www.bitconnect.io, souscrit chez l’opérateur NameCheap arrive à échéance le 19 juin prochain, soit avant même l’expiration du compte à rebours.

Ainsi, l’hypothèse d’une blague de potache, ou d’un détournement du nom de domaine par un pirate, y voyant l’opportunité de récupérer du trafic et plus que jamais d’actualité.

Le printemps crypto, vers une floraison des scams ?

C’est une règle mécanique, la reprise d’un marché après une phase de léthargie va de pair avec un afflux de capitaux, phénomène auquel nous pouvons assister en ce moment même. Celui-ci est immanquablement assorti de la cohorte habituelle d’escrocs, avides de chair fraîche.

C’est particulièrement vrai dans le domaine crypto ou les publics – souvent jeunes – se renouvellent années après années, les nouveaux arrivants n’étant parfois pas conscients des malversations passées.

A ce titre, le dynamisme actuel d’entreprises du type LEOCoin ou Flash4People démontre au delà du nécessaire que les secteur est loin d’être sorti d’affaire.

Si vous souhaitez perdre vos cryptomonnaies autant parier directement sur un site de casino en ligne style BitCasino ou autre 😀

Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies. "Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

Poster un Commentaire

avatar