Riviere-bateau

Libra : Visa, Mastercard, Paypal et Stripe sur le point de quitter le navire ?

Trading du CoinTrading du Coin

Certains partenaires du projet Libra seraient indécis sur le fait de signer officiellement la charte proposée par l’Association Libra. La direction de l’Association, quant à elle, nie en bloc.

La bataille réglementaire

Cela ne vous aura pas échappé, le projet Libra est victime de la foudre constante des organismes de réglementation internationaux, depuis l’annonce de la cryptomonnaie made in Facebook. Notre ministre de l’économie a par exemple affirmé vouloir empêcher le développement de la cryptomonnaie Libra sur sol européen.

L’ambiance n’est donc pas forcément au beau fixe du côte des collaborateurs de Mark Zuckerberg, puisqu’il semblerait même que certains partenaires initiaux soient en train de réfléchir à deux fois à rejoindre le projet en définitive, selon des indiscrétions recueillies par Bloomberg.

Parmi les partenaires frileux sont notamment cités Visa, MasterCard, PayPal et Stripe. Ces derniers seraient soucieux de réussir à conserver des « relations positives avec les organismes de réglementation ».

Cependant, l’origine des sources de Bloomberg reste floue. L’ensemble des compagnies citées ci-dessus n’ont pas souhaité répondre aux questions de Bloomberg, et Facebook a nié l’affaire en bloc. Le porte-parole de Stipe a quant à lui affirmé:

« Rien n’a changé concernant notre implication dans le projet Libra et ce, depuis que nous avons commencé à participer », Porte-parole de Stripe.

Simple bruits de couloirs ou craintes avérées ? En tout cas, ces rumeurs sont persistantes au sein de l’écosystème.

Let’s charte

Selon ces mêmes sources, la signature d’une charte formelle devrait se dérouler le 14 octobre en Suisse. Cet événement est censé rassembler autour d’une même table l’ensemble des partenaires de l’Association Libra en charge de la gestion des réserves fiduciaire et du réseau de Libra.

Cependant, la signature de cette charte n’implique pas que les partenaires verseront immédiatement la contribution de 10 millions de dollars nécessaire pour opérer un nœud du réseau.

Une illustration supplémentaire que la stratégie de Facebook est désormais de faire avancer le projet petit à petit, pour finalement se laisser le temps de travailler sur les contraintes réglementaires.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar