Brave-browser

Le cofondateur de Wikipedia recommande le navigateur Brave

Trading du CoinTrading du Coin

Larry Sanger, l’un des cofondateurs de Wikipedia, à récemment appelé à utiliser le navigateur Brave afin de protéger au mieux ses données en ligne. C’est au cours d’un billet portant sur sa manière de protéger sa cyberidentité qu’il a conseillé l’utilisation du navigateur, plutôt que Mozilla ou Chrome.

Sanger a toujours été un partisan de la protection de l’identité en ligne, et son blog reflète bien cette attitude.

Entre présentation de VPN, discussion sur la façon d’utiliser Linux ou commentaires sur la sécurité des données sur les réseaux sociaux, Larry Sanger est clairement de ceux qui prônent la souveraineté sur l’identité numérique.

“Je n’ai pas l’intention d’essayer de mener un combat politique. Je veux juste savoir ce que je peux faire personnellement pour réduire mes propres risques. Je ne veux pas prendre la solution facile ou même un peu difficile pour protéger ma vie privée ; je veux être hardcore, sinon extrême.” Larry Sanger

Il énumère les différentes pratiques que son attrait pour l’anonymat a fait rentrer dans sa vie. Parmi ces pratiques, il explique qu’il a – évidemment – cessé d’utiliser Google Chrome, dû à son aspect intrusif quant aux données personnelles. Selon lui, Firefox était une bonne alternative, mais comme il le relève :

“Ils ont évincé Brendan Eich, l’un des créateurs de Firefox et du langage de programmation JavaScript, pour ses opinions politiques. Franchement, je ne leur fais pas confiance.” Larry Sanger

Larry Eich avait en effet été contraint de démissionner peu après sa nomination au poste de  CEO de la Mozilla fondation, lorsqu’il avait été révélé qu’il avait effectué un don de 1 000 $ en faveur de la proposition 8, un référendum d’initiative populaire visant a interdire le mariage entre personnes de même sexe en Californie.

Eich avait refusé de commenter son don, déclarant que “ses convictions personnelles n’ont aucun rapport avec son travail au sein de Mozilla”.

Peu après sa “démission”, Eich participe au développement de Brave, et c’est justement le navigateur que Larry Sanger conseille d’utiliser.

“En tant que navigateur, il est assez performant et agréable à utiliser. Il vous paie aussi en crypto pour l’utiliser. Il peut y avoir quelques rares problèmes (peut-être liés à JavaScript), mais quand je soupçonne qu’il y a un dysfonctionnement du navigateur, j’essaie ce que je tente de faire dans une version verrouillée de Firefox, ce qui est maintenant ma solution de repli.” Larry Sanger

Brave

Le navigateur et son système de rémunération basé sur le Basic Attention Token (BAT) continu donc de faire parler de lui, quelques jours après le lancement de la phase 2 de son système de pub, qui permet aux utilisateurs d’êtres récompensés en BAT pour visionner des publicités !

PARTAGER
Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici