Ripple XRP

Ripple en a assez d’être associé à des arnaques… et attaque Youtube !

Trading du CoinTrading du Coin
5
(1)

Ripple est l’entreprise en charge de la cryptomonnaie dénominée XRP. Celle-ci vient d’entamer un procès à l’encontre de YouTube, remettant en question l’efficacité de la plateforme pour retirer les crypto-arnaques. 

Ripple contre YouTube

Dans un communiqué de presse publié le mardi 21 avril, Ripple détaille les raisons qui ont motivé le procès. Les revendications sont claires : YouTube doit prendre ses responsabilités quant aux arnaques qui circulent sur sa plateforme.

« Aujourd’hui, nous intentons une action en justice contre YouTube afin de provoquer un changement de comportement à l’échelle du secteur et de fixer les attentes en matière de responsabilité. » déclare le communiqué.

youtube-justice

À travers ce procès, Ripple espère faire plier YouTube sur deux points :

  • Être plus efficace et proactif sur l’identification des escroqueries avant leur publication ;
  • Être plus réactif dans la suppression de ces arnaques.

Bien qu’il soit intenté par Ripple, ce procès pourrait bénéficier à bien d’autres secteurs, eux aussi victimes d’arnaques sur YouTube. Un cas particulièrement d’actualité est celui des fraudes relatives au virus du COVID-19. Selon la Commission fédérale du commerce, 13 millions de dollars ont été dérobés depuis le début de l’épidémie.

De quel type de fraude parlons-nous ?

Dans sa plainte, Ripple prend comme exemple la fraude la plus répandue dans l’industrie crypto, à savoir : les fameux “giveaways”.

Ce type d’arnaque avait débuté et s’était répandue sur Twitter au début de l’année 2018. À travers des faux comptes usurpant l’identité de membres éminent de la communauté, les “hackers” proposaient des faux jeux-concours dont la participation nécessite l’envoi d’une fraction de crypto.

Exemple de faux compte essayant d’arnaquer en se faisant passer pour Vitalik Buterin.

Dans le cas de Ripple, cette méthode a évolué et s’est déplacée sur YouTube. Pour réaliser leurs arnaques, les “hackers” utilisent des méthodes de phishing pour récupérer des comptes YouTube comptabilisant un grand nombre d’abonnées.

Une fois ces comptes en leur possession, les arnaqueurs effectuent des modifications sur les chaînes YouTube dérobées, pour que celles-ci semblent appartenir à l’entreprise Ripple.

Après quoi, il ne leur reste plus qu’à publier des vidéos ou des lives en se faisant passer pour Ripple, appelant les utilisateurs à envoyer des XRP en échange d’un plus gros montant.

Cela fait écho à notre article récent faisant état des lieux du bannissement de certains youtubers, et notamment ceux qui présentaient des faucets cryptos (applications permettant de gagner des fractions de cryptomonnaies en échange d’une action – regarder des publicités, partager un post sur un réseau social, etc.) Peut-être que les algorithmes YouTube confondent giveaway scams et faucets

Reste maintenant à savoir si Ripple arrivera à faire le poids contre YouTube, filiale de Google, pendant ce procès.

Image : AlekseyIvanov/Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1 COMMENTAIRE

  1. Très bonne initiative, il faudrait s’occuper des autres grand major du secteur (FB, IG …) qui eux aussi diffusent très largement des arnaques à cause d’un très mauvais controle/suivi des annonces qu’ils publient

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici