Vénézuela : l’armée saisit 315 ASICs à un Bitcoiner

Trading du CoinTrading du Coin
4.2
(5)

En raison de l’inflation dont est victime le Venezuela, de nombreux habitants se tournent vers des monnaies, telles que Bitcoin. Le sujet crypto reste néanmoins un sujet sensible et les législations changeantes n’aide en rien.

L’armée Vénézuélienne saisie les 315 machines d’un Bitcoiner

Bien que l’activité soit légale et malgré un prix de l’électricité extrêmement bas, la cryptomonnaie est constamment menacée par les sauts d’humeur de l’État.

Ainsi, un entrepreneur souhaitant opérer dans la ville de Ciudad Guayana en a fait les frais. En début de semaine, l’armée vénézuélienne s’est vantée d’avoir saisi 315 machines de minage ASIC.

La saisie a eu lieu suite à un contrôle de routine dans le cadre des restrictions de déplacement imposées par la lutte contre le Coronavirus au Venezuela. Le conducteur du camion de transport n’a pas été en mesure de fournir les pièces justifiant son déplacement. L’inspection approfondie a permis de découvrir 315 Antminer S9, l’un des anciens modèles réalisés par Bitmain.

Notre avis sur Bitcoin »

Cet incident est survenu alors que le pays est frappé de plein fouet par l’hyperinflation. De son côté, le président Nicolas Maduro continue tant bien que mal à faire accepter sa crypto étatique, le Petro, auprès des entreprises locales. L’avenir du Bitcoin reste incertain, aussi longtemps que l’État vénézuélien restera inflexible.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes : 5

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici