Tezos (XTZ) fait sa grande entrée dans le système bancaire suisse

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Tezos séduit les banques La « crypto-vallée » du canton de Zoug en Suisse attire de nombreuses sociétés et organisations liées aux actifs numériques. C’est notamment le cas de l'Arab Bank Switzerland, qui y a lancé ses services sur les cryptos dès septembre 2019. Désormais, cette banque annonce un partenariat stratégique avec le projet Tezos (XTZ).

De nouveaux produits financiers sur Tezos

La Suisse fait sans nul doute partie des nations les plus crypto-friendly de la planète. Même les banques se sont mises aux cryptomonnaies, au point que certaines proposent carrément des wallets Bitcoin à leurs clients, comme la BVAA.

Selon un récent communiqué de presse notamment repris par le DailyCoin, l'Arab Bank Switzerland (ABS) annonce avoir sélectionné Tezos pour développer une nouvelle série de produits financiers numériques on chain, qui sont qualifiés comme étant « innovants et conformes ».

L'Arab Bank Switzerland aurait ainsi lancé des services de stockage, de staking et de trading de niveau institutionnel pour le XTZ, le jeton natif du projet Tezos.

« En tant que pionniers (…) ayant démarré nos services d'actifs numériques en 2019, nous nous efforcerons toujours d'offrir les meilleurs actifs et services financiers de leur catégorie à nos clients (…) Les actifs numériques sont une pierre angulaire de notre stratégie, nécessitant une forte agilité tout en respectant les normes de sécurité les plus élevées. Notre mission est de faire le pont entre le système traditionnel et l'innovation de pointe. Tezos, avec son évolutivité, sa gouvernance de haute qualité et ses possibilités de staking, s'inscrit parfaitement dans notre vision. »

Rani Jabban, directeur général d'Arab Bank Switzerland

Les qualités de Tezos reconnues par une grande banque

Le dirigeant de cette banque, fondée en 1962, vient de plutôt bien résumer ce qui a fait la force du réseau Tezos. Déjà, c’est effectivement un des premiers projets à avoir su proposer un consensus par preuve d’enjeu déléguée (dPOS) qui soit réellement attractif, grâce à ce fameux système de récompenses de staking, qui incite les possesseurs de XTZ à les mettre en jeu pour aider au bon fonctionnement de la blockchain depuis son lancement en septembre 2018.

Ensuite, la possibilité d’évolution de Tezos est directement inscrite dans son code. En effet, les mises à niveau sont rendues possibles par une gouvernance on chain, où les possesseurs de XTZ mis en jeu peuvent voter pour (ou contre) une modification de l’écosystème de cette blockchain.

Petit détail supplémentaire, non mentionné ci-dessus, mais qui a son importance : le langage de programmation utilisé pour coder les smart contracts sur Tezos est Michelson. Cela facilite la vérification formelle de ces contrats intelligents, contrairement à Solidity, utilisé par Ethereum, qui laisse parfois la place à des failles ou bug critiques, même pour des projets réputés comme Compound encore récemment.

C’est d’ailleurs sans doute pour cet ensemble de qualités que ce n’est pas la première fois qu’une banque fait confiance au projet Tezos pour émettre ses produits financiers. En effet, déjà en avril 2021, Société Générale avait émis ses premiers titres tokenisés sur la blockchain de Tezos.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER