Tether (USDT) mis sous pression par la justice US

Les stablecoins dans le viseur – L’entreprise qui émet le stablecoin USDT est tout particulièrement surveillée par la justice américaine. Tether n’arrive pas à rassurer concernant ses réserves en dollar, supposées supporter l’émission de tokens USDT sur différentes blockchains. Comme nous vous le rapportions, la justice n’est pas encore satisfaite et demande encore plus de transparence.

Tether et justice : c’est une longue histoire…

Sous le feu des critiques et des injonctions depuis des années, Tether ne parvient toujours pas montrer patte blanche aux Etats-Unis. Malgré des efforts en matière de transparence, cela ne semble jamais suffisant pour les autorités.

Tether (USDT) ne parvient pas à rassurer la justice américaine

Après la publication de documents signés par la juge New Yorkaise Katherine Polk Failla, Tether n’a ainsi pas tardé à réagir sur son blog.

« Nous avions déjà accepté de produire des documents suffisants pour établir les réserves adossant l’USDT. Comme toujours, nous sommes impatients d’en finir avec des poursuites sans fondement des plaignants en temps voulu ».

Source

Tether tente d’éteindre rapidement ce nouveau départ de feu et communique publiquement pour stopper net la polémique. Pour autant, l’entreprise n’est pas sortie d’affaire et devra bientôt soumettre ces documents à la justice américaine.

>> Vous cherchez des rendements audacieux pour vos cryptos ? Inscrivez-vous donc sur AscendEX (lien commercial) <<

Stablecoins : la régulation approche à grand pas

La pression sur les émetteurs de stablecoin est ainsi en train de s’accentuer. Avec Bitcoin, ils représentent une menace pour le fonctionnement du monde financier traditionnel. Les banquiers centraux internationaux se sont réunis avant-hier à Paris à l’occasion d’une conférence organisée par la Banque de France.

Intitulée « Conférence sur les opportunités et les défis de la tokenisation de la finance« , cet événement réunissait entre autres Christine Lagarde (présidente de la BCE) et Jerome Powell (Président de la FED). Powell est intervenu au sujet des MNBC (monnaies numériques de banque centrale) et semble déjà avoir une idée précise de la feuille de route pour les stablecoins étatiques. Les plus attentifs ne seront pas surpris d’y apprendre que l’anonymat n’est pas au programme…

L’effondrement de Luna et la fuite de Do Kwon ont également été évoqués sur scène. Il est vrai que ce type d’affaire est du pain béni pour les régulateurs.

Le crash de Luna et de l’UST a tiré la sonnette d’alarme et attiré l’attention encore plus tatillonne des régulateurs sur les stablecoins. Qu’ils soient algorithmiques ou adossés à des actifs tangibles, ils sont désormais examinés au peigne fin. La réserve Fédérale elle-même souhaite d’ailleurs accélérer le pas en terme de législation liée aux stablecoins.

Nul ne sait ce que nous réservent les régulateurs en Europe. N’attendez donc pas pour investir dans les cryptomonnaies. Foncez vous inscrire sur la plateforme AscendEX ! De plus vous bénéficiez de rendements audacieux avec AscendEX Earn (lien commercial).

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour