Mastercard va intégrer les cryptomonnaies directement à son réseau de paiement : rien n’arrête la révolution initiée par Bitcoin !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Bitcoin prend tout sur son passage – Eh, bien ! Quel changement de ton chez les 2 géants du paiement par carte bancaire ! Aussi bien VISA que Mastercard poussent désormais à fond l’adoption des crypto-actifs. Mais attention ! Pas n’importe quelle crypto, comme nous allons le voir.

« Pourquoi Mastercard va ajouter les cryptos sur son réseau »

Le titre ci-dessus est celui de d’une annonce officielle de Mastercard, publiée ce 10 février. Faisant le constat que les crypto-actifs occupent une place « de plus en plus importante » dans le monde des paiements, le géant des cartes bancaires détaille sa stratégie de leur intégration à son réseau.

Raj Dhamodharan, vice-président exécutif de Mastercard, explique ainsi que son groupe se prépare à l’avenir des paiements en prenant en charge directement (sans conversion) certaines cryptos dès cette année 2021, et ce, pour satisfaire la demande toujours croissante de leurs clients (particuliers comme professionnels) :

« C'est un grand changement qui demandera beaucoup de travail. Nous serons très attentifs aux cryppto-actifs que nous supporterons (…) Notre philosophie en matière de cryptomonnaies est simple : c'est une question de choix. Mastercard n'est pas là pour vous recommander les cryptomonnaies et vous y initier. Mais nous sommes là pour permettre aux clients, aux commerçants et aux entreprises de déplacer la valeur numérique – traditionnelle ou en crypto – comme ils le souhaitent. C'est à vous de choisir. C'est votre argent. »

Mastercard préfère les stablecoins bien réglementés et encadrés

Que les fans de Monero, Dash, Zcash et autres cryptomonnaies dites « anonymes » ne se réjouissent pas trop vite. Raj Dhamodharan précise rapidement que les cryptos de type stablecoins sont largement préférées par Mastercard, qui cherche avant tout des actifs numériques en conformité avec les réglementations :

« (…) des protocoles de conformité stricts seront nécessaires, notamment l'obligation de vérifier l’identité de son client (KYC), qui vise à mettre un terme aux activités illégales (…) »

Même s’il semble totalement incontournable, le roi Bitcoin n’est d’ailleurs lui-même pas cité explicitement comme faisant partie des futures cryptos acceptées par le géant bancaire.

On apprend, par ailleurs, que Mastercard s’est déjà vu délivrer 89 brevets relatifs à la technologie des blockchains, et que la société en a déposé 285 autres, qui sont en cours d’instruction.

Le retournement de veste reste prodigieux, quand on se souvient qu’en 2017, le CEO de Mastercard traitait les cryptomonnaies de « déchets ». Face au raz-de-marée généré par Bitcoin et les cryptos, même les plus hostiles finissent par céder à ce qui semble être inéluctable : l’intégration complète des crypto-actifs à l’économie mondiale.

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.


PARTAGER