Ce poids lourd de Wall Street reçoit 4000 ASIC Bitcoin (BTC) – Il veut tous les miner… jusqu’au dernier !

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Mieux miner pour mieux concurrencerLe Marathon Patent Group, coté au NASDAQ, est plus que jamais à fond sur les cryptos, surtout Bitcoin (BTC). La société vient en effet de presque tripler ses capacités de production de BTC, avec des machines de minage de dernière génération.

+180 % de BTC, et ce n’est que le début

Dans un communiqué de presse paru ce 1er février, le groupe Marathon Patent avait annoncé avoir expédié 4 000 mineurs ASIC de type Antminer S-19 Pro vers son installation de minage de bitcoins située près de la ville de Hardin, dans l’État du Montana.

Ces machines spécialisées dans les calculs liés à l’algorithme SHA256 (utilisé par le réseau de Bitcoin) sont les plus performantes de la gamme proposée par Bitmain, le principal fabricant chinois d’ASIC.

« Cette livraison de 4 000 mineurs S-19 Pro est la première d'une longue série que nous recevrons de Bitmain en 2021, alors que nous nous préparons à devenir l'un des plus grands et des plus efficaces mineurs d'Amérique du Nord (…) Nous nous attendons à ce que les 4 000 mineurs soient installés d'ici la fin février (…). »

Merrick Okamoto, CEO du Marathon Patent Group

Une production massive pour concurrencer les pools chinoises ?

Avec cette acquisition, la firme nord-américaine va faire passer sa puissance de calcul sur le réseau Bitcoin de 248 PH/s (avec 2 560 mineurs actuellement) à 688 PH/s (pétahashes par seconde) pour une flotte totalisant 6 560 appareils.

Toutefois, la commande géante que Marathon a passée avec Bitmain est encore loin d’être finie, selon son CEO :

« (…) d’après nos plannings actuels, nous prévoyons de recevoir et d'installer 6 300 mineurs supplémentaires en mars, et encore 4 800 autres en avril. »

En effet, il y a tout juste une semaine, le groupe Marathon avait annoncé en fanfare son investissement direct dans 4 812 bitcoins, pour la coquette somme de 150 millions de dollars. En parallèle, Merrick Okamoto avait révélé l’achat de 103 060 mineurs, dont le déploiement devrait se faire jusqu’au premier trimestre 2022.

Si tous ces mineurs étaient en service d’aujourd’hui, ils produiraient 10,36 EH/s (exahashes par seconde) de puissance de calcul, soit l’équivalent de 55 à 60 bitcoins par jour. Tout cela pour un coût moyen de production estimé par le dirigeant à 4 540 dollars seulement par BTC.

Avec le prix d’un bitcoin au-dessus des 30 000 dollars, on comprend mieux l’empressement du groupe à recevoir ses machines de minage. Il faudra toutefois prendre en compte la concurrence de plus en plus rude entre les mineurs, qui fait monter la difficulté de minage de Bitcoin vers de nouveaux records.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER