Le discret millionnaire du Bitcoin (BTC) qui murmure à l’oreille de Joe Biden

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Un homme de Biden dans le crypto-game – En France, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a pour rôle d’analyser les déclarations de patrimoine des élus et membres du gouvernement. Bien que nos élites ne lui rendent pas la tâche facile, cette dernière fait de son mieux pour déceler d'éventuels infractions ou manquements. Aux États-Unis, c’est une commission sénatoriale qui occupe ce rôle et, selon les informations qui lui ont été transmises, l’un des proches conseillers du président Biden détiendrait quelques bitcoins.

L'ambivalence des élites frappe encore

Tim Wu est un avocat étasunien et professeur à l’école de droit de l’université de Columbia. Il est aussi apparu à plusieurs reprises dans le classement des 100 avocats les plus influents des États-Unis. Lors de sa longue carrière juridique entre cabinets d’avocats et autorités administratives, Wu est devenu un spécialiste des questions monopolistiques, et plus particulièrement des monopoles afférents à internet et à la circulation des données. Notre homme a notamment été l’avocat principal du procès visant à mettre fin au monopole de Facebook intenté par la Federal Trade Comission. Par la suite, il a siégé au Conseil économique national sous la présidence de Barack Obama.

Wu a rejoint l’administration Biden en mars en tant qu’assistant spécial du président pour la technologie et la politique de concurrence au Conseil économique national. Et, selon les informations relevées par Politico lundi 7 juin, il posséderait 1 à 5 millions de dollars en BTC ainsi que 100 001 à 250 000 dollars en FIL (Filecoin). Les écarts constatés sont très certainement dus à la méthode de déclaration du patrimoine, qui semble fonctionner par tranche. Au cours actuel de Bitcoin, cela représente de 30 à 145 unités.

Malgré son nouveau patrimoine, Tim Wu n’a pas toujours été tendre envers Bitcoin. En effet, en 2017, il avait déclaré :

« Le bitcoin n’est soutenu par aucun sous-jacent et, contrairement à une action ou une obligation, il ne vous donne droit à rien d’autre que le bitcoin lui-même. »

Ceci étant, on sait qu'il n'est pas nécessairement utile d’apprécier un actif pour profiter de sa hausse. Par ailleurs, Wu a principalement critiqué Bitcoin en tant que monnaie d’échange du fait de sa volatilité, mais concédait qu’il pourrait être utile comme réserve de valeur. Il semblerait que le conseiller de la Maison-Blanche ait sauté le pas, en s’exposant à une réserve de valeur lui permettant de lutter contre l’effet de l’inflation.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER