Le gourou de la finance BlackRock sonne l’alerte : le retour de l’inflation vous fera “un sacré choc”

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

BlackRock, pro-crypto et anti-fiats ? – Que se passe-t-il du côté du méga-fonds international BlackRock ? Non seulement il s’intéresse à Bitcoin et aux cryptomonnaies au point de commencer à y investir quelques « miettes » (enfin, des millions de dollars quand même), mais voilà que son dirigeant fait exactement les mêmes reproches que les crypto-enthousiastes aux monnaies fiats des États.

L’hyperinflation au coin de la rue ?

Comme le rapporte notamment le site ZeroHedge, Larry Fink, le CEO de BlackRock, s’est exprimé au sujet de l’inflation, lors d’une conférence virtuelle organisée par la Deutsche Bank.

Dollars (USD) en train de brûler

Quand un homme à la tête d’un fonds gérant 9 000 milliards de dollars d’actifs s’exprime, on a tendance à l’écouter. Pourtant, ce qu’il dit risque de faire grincer des dents aux banquiers et économistes traditionnels :

« La plupart des gens n'ont pas eu une carrière de plus de 40 ans [comme moi] et ils n'ont vu que des inflations décroissantes au cours des 30 dernières années. [Une nouvelle période d’inflation] va donc être un choc assez important [pour eux]. »

Comme le rappelle ZeroHedge, Larry Fink a en effet connu la période de forte inflation des années 70, qui a suivi l’abandon de l’étalon-or par le président Nixon en 1971, avec un point culminant de hausse de l’inflation des prix à la consommation de +14,8 % en mars 1980.

Une inflation déjà bien installée en fait

Si l’inflation des prix à la consommation reste relativement modérée pour l’instant (+4,2 % sur 12 mois tout de même aux USA), elle est déjà alarmante quand on observe l’inflation salariale aux États-Unis.

Comme l’explique très bien le site Epsilon Theory, l’inflation sur les salaires a augmenté de +7,7 % entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021. Si certains tenteront de se rassurer, il faut savoir que sur les 30 dernières années, l’inflation des salaires n’avait jamais dépassé les 5% aux USA (4,8 % au plus, au quatrième trimestre de 1997).

Salaire hebdomadaire moyen en dollar aux États-Unis (moyennes mensuelles)
Salaire hebdomadaire moyen en dollar aux États-Unis (moyennes mensuelles) – Sources : Bloomberg et Epsilon Theory

L’auteur conclut que le mantra actuel de la Réserve fédérale américaine (Fed), disant que cette « inflation est transitoire » ressemble beaucoup au mantra « les subprimes seront contenues », qui ont finalement explosé en provoquant la crise économique de 2008 (et indirectement, à donner la volonté de créer Bitcoin par Satoshi Nakamoto).

En résumé, l’inflation ne nous guette pas, elle est déjà là et bien installée, et son rôle possible dans une future crise économique majeure reste discutée. Après 2008, le cours des valeurs refuges, comme l’or, ont explosé. Qu'en sera-t-il du comportement de Bitcoin lors de la prochaine crise ? En tout cas, un des dirigeants de BlackRock a récemment déclaré que le roi des cryptos lui paraît comme un actif durable.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER