Comment générer des revenus passifs avec vos cryptomonnaies ? Le lending

Le lending (« prêt » en français) est l’un des moyens les plus simples pour générer des revenus passifs avec vos cryptomonnaies. Si dans notre article précédent nous avons présenté cette stratégie dans ses grandes lignes, nous entrerons ici plus dans les détails. Nous verrons dans cet article les différentes manières de faire du lending.

>> Inutile de tourner en rond pour gagner des intérêts avec vos USDC sur Kucoin (lien affilié). <<

Le lending en détails

Principe du lending

Le lending consiste à prêter vos cryptomonnaies à une plateforme, un protocole ou un particulier. S’il s’agit d’un particulier, une plateforme ou un protocole se charge de faire l’intermédiaire (et prélève des frais au passage pour le service rendu). En échange de votre prêt, ceux qui contractent l’emprunt vous versent des intérêts : des revenus passifs.

Afin d’être certain de revoir les cryptos que vous prêtez, vous devez regarder quelles sont les garanties fournies par ceux qui vous empruntent. Il y a 2 grands types de garanties :

Les garanties « sur dossier »

C’est la garantie la plus risquée. Comme une banque traditionnelle qui accorde un crédit, vous étudiez ce que ceux qui empruntent vos fonds veulent en faire. Les plateformes qui veulent vous emprunter des cryptos (JustMining, …) le font dans l’optique de les faire travailler pour en tirer plus de rendement que les intérêts qu’ils vous versent. Les intérêts sont souvent variables et dépendent de la réussite de l’emprunteur. Vous devez donc croire au projet et à sa fiabilité.

Exemple : Vous prêtez des USDT à JustMining. Le plateforme vous rémunère à hauteur de 8.87% APY. Ils utilisent les fonds que vous lui avez prêter pour les faire « travailler » dans la DeFi à un rendement supérieur. Si les intérêts qu’ils en tirent baissent, ceux qu’ils vous reversent baissent aussi.

Les garanties « avec collatéral »

C’est la garantie la plus sûre. Celui qui veux emprunter doit déposer plus de cryptos (en valeur) que ce qu’il emprunte. En cas de problème, ce collatéral est vendu afin de vous rembourser. Vous n’avez pas à vous souciez de la réussite du projet et les intérêts sont plus souvent fixes.

Exemple : Un trader sur marge pense que le prix du Bitcoin va monter. Il veut en acheter mais n’a plus de capital disponible. Cependant il détient de l’Ethereum dont il va se servir comme collatéral afin de contracter un emprunt. Il vous emprunte 80% de leur valeur en USDT (et non 100% pour garder une marge de sécurité).

Une fois que le prix du BTC à augmenté, il revend ses BTC et vous rembourse vos USDT avec intérêt. Il récupère alors ses ETH.

Si, avant qu’il ne vous ait remboursé, la valeur de l’ETH diminue, ceux qu’ils a déposé en collatéral sont immédiatement vendus afin de vous rembourser (c’est une liquidation).

Les risques du lending

Les risques liés au lending sont relativement faibles. Si vous avez bien étudié le « dossier » de la plateforme à qui vous prêtez, il y a peu de chance que ses gestionnaires partent avec vos fonds. Le risque principale est celui du hack de la plateforme ou du protocole utilisé.

Si vous prêtez contre du collatéral, le risque est que sa valeur chute tellement fortement et rapidement qu’elle ne suffise plus à rembourser votre prêt. Cela est peu probable. De plus, il y a des marges de sécurité. Par exemple avec une marge de 30%, l’emprunteur est liquidé si la valeur de son collatéral descend en dessous de 130% de ce qu’il a emprunté.

Les avantages du lending

Le lending est une méthode très simple à mettre en place et très flexible. Vous pouvez souvent récupérer vos fonds en une journée.

Le lending de stablecoin est un moyen de faire travailler vos fonds avec un rendement bien supérieur à celui du livret A et sans être exposé à la volatilité du marché crypto.

Les inconvénients du lending

Le principal inconvénient du lending est que pour de nombreuses cryptomonnaies, cette solution est moins rentable qu’autres permettant d’obtenir des revenus passifs.

>> Multipliez les opportunités de gains avec Kucoin Earn (lien affilié). <<

Choix de la cryptomonnaie

Cela dépendra bien entendu de votre portefeuille et de ce que vous avez en stock.

Les taux d’intérêts varient avec le marché. Si vous voulez choisir de prêter ou non une crypto en fonction du taux d’intérêt vous pouvez retenir ceci : en marché haussier beaucoup de traders vont ouvrir des longs, ce qui va faire monter la demande en USDT et faire monter les taux. A l’inverse, en marché baissier de nombreux shorts vont être ouverts et les taux vont augmenter sur des cryptos de type BTC ou ETH.

Choix de la plateforme

Faire son choix parmi les plateformes qui proposent du lending peut s’avérer compliqué tant elles sont nombreuses. Vous trouverez ci-dessous un comparatif de quelques unes d’entres elles.

Comme nous l’avons vu dans notre article précedént, le lending peut souvent être combiné avec du borrowing. Cela peut être un critère supplémentaire pour votre choix car toutes les plateformes n’offrent pas la possibilité d’utiliser les 2.

Le site de référence Coinmarketcap propose une page sur laquelle vous pouvez voir les rendements offerts par différentes plateforme en fonction de la cryptomonnaie que vous souhaitez prêter. La liste des plateformes qu’ils recensent n’est pas exhaustives et beaucoup n’apparaissent pas dans leur classement.

Comparatif des rendement de lending.
Source : Coinmarketcap

Les plateformes centralisées

Elles peuvent être séparées en 2 catégories pour le lending :

  • Les plateformes spécialisées : ces plateformes (Nexo, Youholder…) ne font que du lending et du borrowing. Elles proposent souvent des taux très attractifs par rapport à celles de la 2ieme catégorie. Elles permettent aussi de contracter un emprunt grâce à ce que vous prêtez.
  • Les exchanges : pour ces plateformes (Binance, FTX, Kucoin…), le lending est un produit « accessoire » permettant aux utilisateurs de générer un peu d’intérêts grâce aux cryptos qu’ils détiennent. Les rendements ne sont pas toujours très élevés mais les conditions sont souvent très flexibles.

Vous trouverez ci dessous un comparatif de quelques plateformes centralisées. La liste des critères retenus est modifiable en fonction de vos préoccupations. Nous vous conseillons aussi de porter une attention particulières à l’historique des plateformes et à leurs équipes.

Répartition de l'offre de lending sur les principales plateformes centralisées. Source : Journal du Coin
Répartition de l’offre de lending sur les principales plateformes centralisées. Source : Journal du Coin

Exemple de mise en place de lending d’USDT chez Kucoin

Prérequis :

  • Avoir un compte Kucoin
  • Avoir de l’USDT sur son compte

Après vous être connecté à votre compte rendez vous sur l’onglet « Crypto Lending » (2) dans la partie « Earn » (1).

Lending sur Kucoin

Vous arrivez alors sur la partie lending. Après avoir sélectionné votre crypto dans la colonne de droite, vous devez décider pendant combien de temps (1) et à quel taux (2) vous prêtez vos cryptos.

Description de l'onglet de lending sur Kucoin
  • Choix de la période (1)

Vous pouvez choisir 3 périodes de prêts allant de 7 jours à 28 jours. Attention, vous ne pourrez pas récupérer vos USDT avant l’échéance de cette période si quelqu’un vous les emprunte (sauf s’il décide de vous rembourser plus tôt). Il faut donc être certain de ne pas en avoir besoin pendant la période choisie.

  • Choix du taux (2)

Vous pouvez choisir de prêter vos coins pour des intérêts journaliers (Daily Interest Rate) allant de 0% à 2%. Plus vous choisirez des intérêts faibles, plus vous aurez de chances que quelqu’un vous emprunte vos coins rapidement. Afin de vous aider à choisir, Kucoin vous indique le taux optimal du moment en fonction du marché (ici 0.002% pour de l’USDT). Vous pouvez aussi consulter les offres proposées par les autres prêteurs sur la gauche (3).

Il peut arriver qu’un emprunteur vous rembourse plus rapidement que prévu. Afin de vous éviter de devoir constamment vérifier vos positions de prêts, Kucoin vous propose l’option « Auto-Lend » (1).

Description de l'onglet d'Auto-Lend sur Kucoin

En choisissant l’Auto-Lend, vous devrez définir un montant de réserve « Reserved Amount » que Kucoin ne mettra pas en lending (si vous voulez prêter l’ensemble de vos coins vous devez donc le mettre à 0). Vous devrez ensuite choisir un taux minimum « Taux journalier Mini ».Dès que vous aurez des fonds disponibles, Kucoin vérifiera à chaque seconde si le taux optimal du marché est au moins égal au taux minimum que vous aurez choisis. Si c’est le cas Kucoin prêtra alors vos cryptos à ce taux. Vous avez donc des chances de toucher plus d’intérêts que prévu.

Les plateformes décentralisées

Sur les plateformes décentralisées les taux sont variables. Ils dépendent en effet de l’offre et de la demande. Sur ce type de plateforme, ce sont des smarts contracts qui gèreront l’intégralité des transactions que vous y effectuerez.

Les plateformes décentralisées permettent très souvent de faire des emprunts.

Nous comparons les principales ci-dessous. La liste des critères retenus est modifiable en fonction de vos préoccupations. Nous vous conseillons aussi de porter une attention particulières à l’historique des plateformes et à leurs équipes.

Nous n’incluons pas dans ce comparatif les plateformes comme MakerDAO ou Abracadrabra Money qui permettent de faire du lending dans le seul but de contracter un prêt. En effet le lending simple sur de telles plateforme ne rapporte aucun intérêt.

Répartition de l'offre de lending sur les principales plateformes décentralisées. Source : Journal du Coin
Répartition de l’offre de lending sur les principales plateformes décentralisées. Source : Journal du Coin

Exemple de mise en place de lending d’USDT sur AAVE

Prérequis :

  • Avoir installé un portefeuille compatible avec la blockchain utilisé (Metamask par exemple)
  • Avoir des USDT sur son wallet

La première étape consiste à vous rendre sur le site d’Aave. Choisissez ensuite la blockchain qui vous intéresse (1) et à connecter votre portefeuille à l’aide l’icone située en haut à droite (2).

Cliquez enfin sur la crypto que vous souhaitez prêter – ici de l’USDT (3).

Connexion sur AAVE.

Cliquez sur l’onglet « Déposer »

Dépôt d'USDT sur AAVE.

Vous n’avez plus qu’à entrer le montant souhaiter (1) et à confirmer (2).

Confirmation de dépôt sur AAVE.

>> Anticipez le prochain cycle de croissance de Bitcoin en vous inscrivant sur la plateforme de référence Kucoin (lien affilié)  <<

Conclusion sur le lending et les revenus passifs

Le lending est une stratégie facile à mettre en œuvre mais qui ne rapporte pas de gros revenus passifs sur la plupart des cryptomonnaies.

Cependant, cette méthode offre beaucoup de flexibilité et il serait dommage de s’en priver.

L’intérêt du lending simple réside surtout dans le prêt de stablecoins. Il permet d’obtenir un rendement conséquent sans s’exposer à la volatilité du marché.

Le lending de cryptomonnaies non stables prend tout son sens en utilisant son dépôt comme collatéral pour emprunter. C’est ce que nous verrons dans le prochain article de cette série. Si vous voulez comprendre les grandes lignes du borrowing, vous pouvez d’ores et déjà consulter notre article précèdent.

Le bateau doit-il arrêter de naviguer quand le capitaine reste à terre ? Placez vos investissements en pilotage automatique avec les solutions staking de Kucoin Earn. Inscrivez-vous maintenant pour profiter d’un revenu passif (lien affilié).

Scrypto

Avec un côté volatil et des bases solides, c’est tout naturellement que je me suis intéressé au monde des cryptomonnaies en commençant par Bitcoin en 2014. CryptOptimiste, je pense que cet univers en pleine expansion n’en est qu’à ses débuts, et j’aime partager mes connaissances sur ce sujet d’avenir par le biais de mes écrits.

Recevez un condensé d'information chaque jour