Comment générer des revenus passifs avec vos cryptomonnaies ?

Que faire pour que vos cryptos fassent des petits? – Vous avez compris le potentiel des cryptomonnaies et vous avez investi dans des projets auxquels vous croyez : il serait maintenant dommage de simplement attendre qu’ils prennent de la valeur ! En effet, au même titre que d’autres actifs, les cryptomonnaies que vous détenez peuvent vous rapporter des revenus passifs. Alors plutôt que de laisser dormir vos tokens, nous allons voir plusieurs méthodes pour les faire travailler.

Dans cet article, nous décrirons avec une vision d’ensemble les principaux moyens d’obtenir des intérêts avec vos cryptos. Nous les comparerons à l’aide de 3 critères : le travail à fournir pour les mettre en place et les suivre, les gains potentiels et les risques associés.

Des explications plus précises pour vous aider à mettre en place chacune de ces méthodes vous serons proposées dans de prochains articles.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Le staking : participer au fonctionnement de la blockchain

Qu’est ce que le staking de cryptomonnaies ?

Le staking consiste tout simplement à immobiliser des cryptomonnaies pour recevoir des revenus passifs. La plupart du temps, vous participez à la sécurité de la blockchain et/ou à l’efficacité des opérations du réseau en verrouillant vos fonds.

Pour les blockchains fonctionnant avec un mécanisme de consensus de «Preuve d’Enjeu» (Proof of Stake = PoS), le staking est l’équivalent du mining pour les blockchains fonctionnant en « Preuve de travail » (Proof of Work = PoW). C’est grâce aux fonds qu’il a staké qu’un participant au réseau est sélectionné aléatoirement pour ajouter le dernier lot de transactions à la blockchain et gagner des cryptomonnaies en contrepartie.

Le staking est aussi utilisé par de nombreux projets DAO (Decentralised Autonomous Organisation) comme Paraswap, qui utilisent le staking pour donner accès au droit de vote. Le fait de bloquer (staker) le jeton de gouvernance permet, en plus de toucher des intérêts, de donner son avis sur les futures évolutions du protocole.

Comment staker vos cryptomonnaies ?

Créer votre propre noeud

Pour créer un nœud et devenir validateur du réseau d’une blockchain PoS, il faut souvent détenir un nombre de jetons précis. Il faut en plus des connaissances techniques spécifiques. Par exemple, il faut staker 32 Ether pour pouvoir créer et opérer un nœud sur Ethereum 2.0. Les coûts peuvent donc être très élevés et les moyens et connaissances techniques à utiliser dépendent des blockchains. Nous ne nous attarderons donc pas sur cette approche et nous détaillerons plutôt les moyens qui permettent de rejoindre des validateurs existants.

Déléguer vos fonds

Le plus simple pour staker vos cryptomonnaies est de rejoindre des validateurs existants en leur déléguant vos tokens.

  • Sur les plateformes d’échange centralisées : la plupart d’entre elles proposent un service de staking. Il suffit d’aller y déposer vos fonds. Par exemple, on voit ci-dessous que Binance propose 1.5 à 3% pour staker de l’ATOM.
Screenshot des possibilités de staking chez Binance.
Source : Binance
  • Avantage : vos tokens sont souvent récupérables directement
  • Inconvénient : les intérêts sont souvent inférieurs à ce que vous pouvez gagner en déléguant vos fonds depuis votre portefeuille

>> Venez staker vos ATOM en quelques minutes sur Binance (lien affilié) <<

  • Depuis votre portefeuille : il faut alors choisir à qui vous déléguez vos jetons. Dans l’exemple ci-dessous, on voit que vous pouvez détenir (staker) vos ATOM depuis votre wallet Keplr avec 14.88% d’intérêt annuel.
Screenshot des possibilités de staking avec le portefeuille Keplr.
Source : Wallet Keplr
  • Avantage : rapporte souvent plus que sur une plateforme centralisée
  • Inconvénient : il y a souvent un délai entre le moment ou vous réclamez vos token et le moment ou vous les récupérez (21 jours sur Cosmos, 10 jours sur Elrond…)
  • Depuis les plateformes DAO : Il suffit d’aller dans l’onglet gouvernance des plateformes afin de staker vos jetons et d’obtenir un droit de vote et des intérêts. En exemple ci-dessous le protocole Anchor vous permets de staker vos $ANC à 20.38% par an.

Quels sont les gains possibles avec le staking ?

En fonction de la cryptomonnaie que vous choisissez et de comment vous la stackez, les intérêts annuels sont de l’ordre de 5% à 20%. Ces revenus passifs peuvent être largement supérieurs pendant de courtes périodes pour inciter les utilisateurs à venir déposer leurs fonds.

Les intérêts sont rarement fixes et peuvent varier au cours du temps.

Quels sont les risques du staking ?

Le risque principal est que la plateforme sur laquelle vous avez délégué vos fonds se fasse hacker. Si vous sélectionnez bien votre plateforme ce risque reste relativement faible.

Les intérêts sont payés dans la cryptomonnaie que vous stackez. Si le prix de votre cryptomonnaie s’effondre, les intérêts acquis pourront ne pas couvrir vos pertes.

Tableau récapitulatif

TRAVAIL MISE EN PLACE ET SUIVIGAINS POSSIBLESRISQUES
+++

Le lending : prêter ses cryptomonnaies en échange d’un revenu passif

Qu’est ce que le lending de cryptomonnaies ?

Le lending (prêt en francais) est une stratégie qui vous permet de générer des intérêts passifs en prêtant vos cryptomonnaies à des plateformes. Ces plateformes utiliseront vos jetons pour en tirer des intérêts et vous en reverseront une partie.

Pour ce faire, les plateformes utilisent généralement vos jetons des 2 manières différentes :

  • Elles les utilisent pour les faire travailler sur la DeFi (exemple : Yearn Finance)
  • Elles les prêtent à leur tour à d’autres utilisateurs en échanges de collatéral (exemple: Nexo) afin de s’assurer d’être remboursé.

Le lending peut souvent être combiné avec du borrowing que nous verrons dans le paragraphe suivant. Le fait combiner ou non ces 2 méthodes peut orienter votre choix de plateforme.

>> Découvrez le lending sur Binance et commencez aujourd’hui à récupérer des revenus passifs ! <<

Comment prêter vos tokens ?

Votre travail principal va consister à choisir la plateforme à laquelle vous souhaitez prêter vos fonds. Faites vos recherches sur la fiabilité de cette dernière, surtout si les intérêts proposés dépassent de loin les concurrents.

Ces plateformes peuvent être centralisées ou non et vous permettre d’obtenir un prêt grâce au dépôt que vous aurez réalisé (voir paragraphe suivant).

Voici par exemple un tableau comparatif des revenus passifs que vous pouvez obtenir sur du Bitcoin avec différentes plateformes:

Comparatif des possibilités de lending et de revenus passifs
Source : Coinmarketcap

Quels sont les gains possibles du lending ?

En fonction de la cryptomonnaie que vous choisissez et de la plateforme choisie, les intérêts annuels sont de l’ordre de 5% à 20%.

Les intérêts sont rarement fixes et peuvent varier au cours du temps.

Quels sont les risques du lending ?

Il y a deux risques principaux:

  • Un hack de la plateforme que vous avez choisie
  • Le non remboursement de vos fonds par celui qui les as emprunté (en cas de condition extrêmes du marché).

Ces risques sont relativement faibles si vous choisissez bien votre plateforme. Les collatéraux nécessaires pour pouvoir emprunter sont revendus très rapidement par les plateformes si leur valeur descend en dessous du seuil fixé. Seule une baisse très rapide et très importante du marché pourrait conduire à une situation de non-remboursement.

Tableau récapitulatif

TRAVAIL MISE EN PLACE ET SUIVIGAINS POSSIBLESRISQUES
+++

>> Générez des revenus passifs avec le lending de cryptomonnaies sur FTX  (lien affilié) <<

Le borrowing : emprunter grâce à vos cryptos

Qu’est ce que le borrowing?

Le borrowing (emprunt en francais) est une stratégie qui consiste à emprunter de la cryptomonnaie grâce à celle que vous détenez dèjà.

En déposant vos cryptomonnaies en collatéral, vous pourrez emprunter un montant correspondant à un certain pourcentage de la valeur de votre collatéral. Si la valeur de votre collatéral passe en dessous de ce pourcentage, il est immédiatement vendu pour rembourser votre dette : c’est une liquidation. Il faut donc faire attention à ne pas atteindre ce seuil.

Comment emprunter des cryptomonnaies ?

Pour emprunter, il va une fois de plus falloir choisir une plateforme, mais aussi faire des calculs pour savoir combien vous pouvez espérer gagner en empruntant. De nombreuses stratégies sont possibles. Quelle que soit celle que vous choisirez vous devrez dans tous les cas :

  • comprendre la notion de liquidation et savoir quand est ce que cela risque de vous arriver pour ajuster vos positions.

Prenons un exemple : on souhaite emprunter du $mBTC en déposant 1000 $UST en collatéral avec un ratio de 200% sur Mirror Protocol. Le seuil de liquidation est à 150%. On emprunte ici 0.011285 $MBTC (qui valent 500 $UST). Si le prix d’un $mBTC monte à 66459 $UST nos 0.011285 mBTC vaudront alors 750$ au lieu des 500$ actuel. Notre seuil de liquidation sera alors atteint et notre collatéral sera vendu.

Régler son collatéral sur Mirror Protocol.
Source : Mirror Protocol
  • comparer le coût de votre emprunt par rapport à ce qu’il vous rapporte pour être certain de gagner de l’argent.

Prenons un autre exemple : vous pouvez emprunter du $MAI sur QiDAO en suivant notre guide détaillé dans cet article. Vous devrez payer 0.5% du montant de votre emprunt au moment du remboursement. Vous pouvez ensuite échanger vos $MAI contre des $UST et les déposer sur Anchor Protocol qui vous rémunère à 19.44% APY soit 0.053% par jour. À partir du 10e jour sur Anchor vous aurez remboursé vos frais d’emprunt et vous commencerez à gagner un revenu passif.

Quels sont les gains possibles avec le borrowing ?

Les gains possibles son extrêmement variables en fonction des stratégies utilisées. Un emprunt simple vous permettra de gagner quelques pourcents annuels en moyenne.

En mettant en place des boucles (redéposer les cryptomonnaies qui vous avez emprunté pour en emprunter d’autres) vous pouvez créer un effet de levier sur votre position de départ et faire passer ce rendement à plus de 100 %.

Quels sont les risques du borrowing ?

En plus du risque de hack des plateformes que vous utilisez, le risque principal de cette stratégie se situe au niveau de la liquidation de votre position d’emprunt. C’est un risque que vous maitrisez en partie, car vous pouvez vous-même définir le ratio de votre collatéral.

En fonction des stratégies que vous choisissez, il faut aussi prendre en compte la variation des taux d’intérêt des positions d’emprunt. Une position qui est rentable à un moment peut ne plus l’être quelques jours plus tard si les taux ont évolué.

Pour mettre en place une stratégie d’emprunt il y a donc des calculs à faire en amont et un suivi régulier du prix de vos actifs et des taux d’intérêt des prêts et des emprunts.

Tableau récapitulatif

TRAVAIL MISE EN PLACE ET SUIVIGAINS POSSIBLESRISQUES
+++++ à +++++

Devenir fournisseur de liquidités

Qu’est ce que c’est ?

Les exchanges décentralisés ont besoin de liquidités pour permettre à leurs utilisateurs d’échanger un asset contre un autre. Ils vous invitent donc à venir déposer vos fonds dans des pools de liquidités permettant ces transactions afin de bénéficier d’un revenu passif. En contrepartie, vous toucherez un pourcentage du montant des échanges qui ont lieu dans la pool dans laquelle vous aurez placé vos fonds. Vous pouvez aussi recevoir une partie de vos intérêts en jetons en fonction de la plateforme que vous utilisez.

Comment devenir fournisseur de liquidités ?

Il suffit d’aller dans l’onglet Dépôt des exchanges décentralisés. Dans la plupart des cas, vous ne pourrez pas devenir fournisseur de liquidité avec une seule cryptomonnaie .Vous devrez déposer toutes les cryptomonnaies disponibles dans la pool que vous choisi. Vous devez les fournir en valeur en $ équivalente.

Vous trouverez dans cet article un exemple complet pour fournir de la liquidité sur Platypus Finance.

Si vous n’avez qu’une cryptomonnaie, mais que vous souhaitez participer à une pool, il faudra en vendre une partie contre l’autre (ou les autres) crypto disponible dans cette pool.

Dans l’exemple ci-dessous vous voulez fournir de la liquidité sur Curve Finance pour permettre d’échanger des $wBTC contre des $wETH ou des $USDT.

  • le $wBTC vaut 44 372 $
  • le $wETH vaut 3128.74 $, il faut donc fournir 14.18 $wETH pour avoir une valeur équivalente à 1 $BTC
  • 1 $USDT vaut 1 $ il en faut donc 44372 pour avoir une valeur équivalente à 1 $BTC

Mettre en place cette positon couterait donc l’équivalent de 3 $BTC ou 133118 $.

Déposer de la liquidité sur Curve pour avoir un revenu passif.
Source : Curve Finance

En échange de votre dépôt, la plateforme vous remet des jetons représentant ce dernier : des LP token (Liquidity Provider Token). C’est en rendant ces LP tokens à la plateforme que vous pourrez retirer les fonds que vous avez déposés et ainsi développer un revenu passif.

Attention, il faut absolument comprendre la notion de perte intermittente (impermanent loss) avant de mettre en place une telle stratégie ! Dans notre exemple, si le prix du $wBTC ou du $wETH varie, vous ne récupérez pas le même nombre de cryptomonnaies que ce que vous avez déposé. Vous pouvez ainsi vous retrouver perdant même après avoir touché vos intérêts.

Quels sont les gains possibles ?

Les gains possibles son extrêmement variables en fonction des protocoles utilisés, des pools choisies, et des cryptomonnaies déposées.

Les intérêts sont payés en LP tokens et/ou en tokens de la plateforme à laquelle vous avez fourni de la liquidité.

Si vous ne voulez pas conserver ces tokens, il vous appartient de les revendre contre des cryptomonnaies qui vous intéressent. Vous pouvez aussi réinjecter vos bénéfices dans votre position pour transformer votre rendement en rendement composé (passer d’APR à APY).

Pour vous faciliter la tâche et obtenir un rendement maximal vous pouvez utiliser un Yield Optimiser comme nous le verrons dans le paragraphe suivant.

Les intérêts annuels peuvent aller de quelques pourcentage à plusieurs centaines.

Quels sont les risques ?

En plus du risque de hack des plateformes que vous utilisez, le risque principal de cette stratégie se situe au niveau des pertes intermittentes. Vous devez absolument comprendre ce principe avant de devenir fournisseur de liquidité.

Il faudra suivre attentivement le cours des cryptomonnaies que vous fournissez pour surveiller ces pertes.

Vous pouvez ne pas vous exposer aux pertes intermittentes en fournissant de la liquidité dans des pools proposant des assets ayant la même valeur en $. Par exemple une pool $USDT-$USDC ou $LUNA – $bLUNA.

Tableau récapitulatif

TRAVAIL MISE EN PLACE ET SUIVIGAINS POSSIBLESRISQUES
+++ à ++++ à ++

Utiliser des Yield Optimiser

Qu’est ce que c’est ?

Les Yield Optimiser (optimiseurs de rendement en français) sont des protocoles permettant comme leur nom l’indique de tirer un maximum de profit de vos positions. Ils peuvent vous être utiles si vous faites du lending sur des plateformes décentralisées ou que vous êtes fournisseur de liquidités.

Les Yield Optimiser utilisent plusieurs méthodes pour maximiser vos rendements :

  • Déplacer vos fonds d’une plateforme à une autre suivant les rendements proposés.
  • Réclamer vos intérêts à une fréquence optimale pour les réinjecter dans votre position

Comment utiliser un Yield Optimiser ?

Vous devrez simplement déposer vos fonds sur le protocole qui se chargera du reste. Pour une position de fournisseur de liquidité, vous devrez créer vos LP token sur l’exchange que vous avez choisi et les déposer sur le Yield Optimiser au lieu d’une plateforme d’échange.

Voici 2 exemples de Yield Optimiser ci dessous :

Staking sur Yearn finance
Yearn Finance propose de principalement de fournir une seule cryptomonnaie à faire travailler
Déposer ses LP token chez Beefy
Beefy propose principalement de faire travailler des LP tokens.

Quels sont les gains possibles avec un yield optimiser ?

Comme pour le lending et les positions de fournisseurs de liquidité, les revenus passifs son extrêmement variables en fonction des protocoles utilisés et des cryptomonnaies choisies.

Votre rendement sera simplement supérieur ce que vous pourriez obtenir en gérant la position vous même. Il peut aller de quelques % à plusieurs centaines de %.

Quels sont les risques avec un yield optimiser ?

En utilisant un Yield Optimiser vous ajoutez une couche de risques aux positions sous jacentes. En effet les risques sont les mêmes que lorsque vous fournissez des liquidités ou faîtes du lending et vous vous exposez en plus à un hack ou un problème de la plateforme qui optimise votre rendement.

C’est donc la stratégie la plus risqué proposée dans cette article.

Tableau récapitulatif

TRAVAIL MISE EN PLACE ET SUIVIGAINS POSSIBLESRISQUES
+++ à ++++++

Ne vous reste plus désormais qu’à choisir une ou plusieurs de ces méthodes pour multiplier les revenus passifs. Attention cependant, ces différentes stratégie vous laissent exposé au marché des cryptomonnaies et à sa légendaire volatilité. Ainsi, même si vous générez des intérêts, vous pouvez perdre de l’argent si les cours s’effondrent. Quelles que soient l’approche que vous choisirez, prenez le temps de bien comprendre les risques associés. Faites vos propres recherches et pensez à votre sécurité numérique : protégez vos petits !

Vous hésitez encore à investir dans les cryptomonnaies ? Inscrivez-vous sur l’exchange crypto de référence FTX , et bénéficiez de rendement passif, vous avez toutes les clés en main pour connaître la stratégie à adopter en fonction de l’investisseur que vous êtes.

Scrypto

Avec un côté volatil et des bases solides, c’est tout naturellement que je me suis intéressé au monde des cryptomonnaies en commençant par Bitcoin en 2014. CryptOptimiste, je pense que cet univers en pleine expansion n’en est qu’à ses débuts, et j’aime partager mes connaissances sur ce sujet d’avenir par le biais de mes écrits.

Recevez un condensé d'information chaque jour