Il va y avoir du sport sur Polygon (MATIC) ! DrafKings devient validateur du réseau

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

DraftKings fait le pari Polygon – Depuis le mois de mai 2021, la blockchain Polygon (MATIC) est devenue l’une des alternatives favorites à Ethereum (ETH) pour les utilisateurs de la DeFi et autres collectionneurs de NFT. Désormais, la solution semble séduire au-delà des limites de l’écosystème crypto.

DraftKings met les voiles sur Polygon

DraftKings est une entreprise américaine spécialisée dans les paris sportifs, évaluée à plus de 19 milliards de dollars sur la bourse du NASDAQ.

En août 2021, l’entreprise s’est lancée dans l’aventure crypto, avec le lancement d’une plateforme de NFT sobrement baptisée DraftKings Marketplace. Rapidement, la plateforme a fait parler d’elle suite à la publication de la collection de NFT « Autograph's Preseason Access », mettant à l’honneur des athlètes iconiques, tels que le sprinteur jamaïcain, Usain Bolt, ou encore le quarterback américain, Tom Brady.

Dans une annonce conjointe, DraftKings Marketplace et Polygon ont annoncé un partenariat liant les 2 entités :

« Cet accord fournit à DraftKings Marketplace une solution blockchain évolutive et écologique, qui permet d'augmenter le débit et d'élargir les capacités. »

De surcroît, ce partenariat permet à DraftKings d’opérer un nœud validateur sur le réseau Polygon. Pour rappel, l’écosystème Polygon est basé sur un consensus en proof of stake (PoS). De ce fait, ce sont les nœuds validateurs qui ont la charge de vérifier et valider les transactions émises sur le réseau.

>> Marre de rater les pépites ? Le JDC vous offre un pass VIP pour une IEO prometteuse <<

La décentralisation de Polygon remise en question

L’ajout de nouveaux acteurs en tant que validateurs du réseau Polygon est une bonne nouvelle pour la décentralisation. Toutefois, certaines décisions prises de manière unilatérale par les développeurs remettent quelque peu en question certains aspects de la décentralisation du projet.

Récemment, le projet a ainsi été témoin d’une hausse importante du nombre de transactions quotidiennes, qui était en fait causée par des bots d’arbitrage. Afin de résoudre ce problème, les développeurs du réseau ont décidé d’augmenter les frais de transaction de 1 à 30 gwei par gas, afin de limiter la propension au spam.

Bien que cette décision ait effectivement permis de réduire le phénomène de spam, celle-ci n’a pas été accueillie positivement par l’ensemble de la communauté. En effet, certains membres n’ont pas apprécié la nature unilatérale de la décision. En outre, celle-ci impacte l’ensemble de la communauté pour restreindre l’activité d’une poignée d’utilisateurs. 

Face à l’essor des NFT, toutes les entreprises n’ont pas la même réaction. Alors que certaines embrassent à bras ouverts cette révolution, d’autres, comme Steam, font la chasse aux jeux vidéo blockchains.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER