Le Frankenstein de la cryptomonnaie – Après son krash, ils veulent relancer ce projet délirant

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

YAM n’abandonnera pas – Quelques jours après avoir été victime d’un bug qui a entraîné son cours au plus bas, le projet YAM (le jeton de la DeFi) pourrait refaire surface. Les développeurs ont annoncé le lancement d’une version 2 dans laquelle le bug serait corrigé.

Notre avis sur Ethereum (ETH) »

Yam : la crypto éphémère

Le 11 août dernier, une publication Twitter annonçait le lancement d’un nouveau jeton DeFi : le YAM. Reposant pour partie sur les mêmes mécanismes qu’Ampleforth, le YAM était un cryptomonnaie à offre variable (supply variable). En pratique, cela veut dire que le nombre de jetons maximum varie en permanence.

Comme la plupart des jetons de yield farming, les YAM étaient générés contre la mise sous séquestre de plusieurs cryptos, telles que YFI, WETH, AMPL, COMP, LEND, SNX et MKR.

Moins de 24 h après son lancement, le jeton a réussi à atteindre l’équivalent de 750 millions de dollars en cryptomonnaies mis sous séquestre.

Malheureusement, la fête fut de courte durée. Un bug a malheureusement été découvert seulement 48 h après l’annonce initiale. Ce bug a affecté le smart contrat chargé de gérer la supply maximal, qui n’avait pas été audité. Ainsi, le smart contract aurait été face à un trop grand nombre de jetons YAM. Au total, cet incident a entraîné la perte d’environ 500 000 à 750 000 dollars de jetons yCRV.

Puisqu’une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, le correctif du bug n’a pas pu être déployé à cause d’un second bug. Ces bugs à répétition ont causé une chute monumentale du cours du YAM jusqu’à atteindre 0 dollar.

Retour à zéro pour le cours du YAM en dollar – Source : CoinGecko

Yam v2… et v3 : une fausse bonne idée ?

Malgré l’incident regrettable, il semblerait que les développeurs de YAM n’aient pas dit leur dernier mot. Une annonce a ainsi été publiée le 14 août concernant la création de Yam v2.

Leur objectif est de migrer l’ensemble du projet vers une série de smart contracts qui, eux, auront été audités au préalable. Cette migration devrait se dérouler en 2 étapes.

La première consisterait dans le déploiement de nouveaux smart contracts audités avant leur lancement, appelé Yam v2. Il n’aurait plus de supply variable. En outre, ce jeton ne détiendrait plus les fonctionnalités de gouvernance.

La seconde phase, elle, se pencherait sur le déploiement de Yam v3, une nouvelle série de smart contracts qui réintégrerait la supply variable ainsi que les fonctionnalités de gouvernance. Il devrait y avoir plus de détails à ce propos seront publiés dans les prochains jours.

Comme le souligne l’annonce, l’ensemble de cette migration ne se fera que si la communauté y est favorable.

« Cependant, la communauté YAM doit, en fin de compte, prendre cette décision et l’appliquer à la chaîne. L’équipe n’a littéralement pas le pouvoir d’imposer une telle action par elle-même. »

Découvrez la DeFi »

Il reste maintenant à voir si la communauté sera partante pour se lancer dans le renouveau de YAM, malgré les bugs flagrants… et les pertes engendrées.

Renaud H.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER