Les américains adorent Bitcoin (mais n’y comprennent rien)

En 2021, les pays du continent africain ont enregistré la plus forte croissance en termes d’adoption des cryptomonnaies. Aux États-Unis, l’adoption est nettement moins avancée, et la connaissance de l’environnement crypto reste encore limitée. D’ailleurs, cette affirmation est d’autant plus vraie s’agissant des citoyens américains qui sont restés en marge des investissements en cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies, ok les américains savent ce que c’est

D’après un sondage réalisé par l’analyste de Morning Consult, Charlotte Principato, 91 % des Américains ont déjà entendu parler de la cryptomonnaie. Ce chiffre est encourageant. Pour autant, le pays se place loin dans le classement mondial en termes de détention ou d’échanges de cryptomonnaies. En effet, il se hisse à la 22e place avec seulement 13 % des répondants qui ont déclaré détenir ou échanger des cryptos. Il convient toutefois de relever que ce pourcentage a doublé entre 2020 et 2021.

Classement mondial détention et échange de cryptomonnaies
Classement par pays des citoyens détenteurs de cryptomonnaies – Source : statista.com

Sans surprise, c’est le Nigéria qui occupe la tête du classement. En effet, plus généralement les pays d’Afrique voient dans les cryptomonnaies une opportunité d’émancipation financière.

En outre, Charlotte Principato estime que la sensibilisation à l’écosystème des cryptos, couplée à la demande de diversification de services financiers pourrait pousser les consommateurs à se tourner vers le secteur de la finance décentralisée (DeFi). D’après elle, les fournisseurs de services financiers doivent être attentifs à cette évolution, au risque de louper le train :

« Les chefs de file de l’industrie doivent prêter attention à ces changements d’attitude et de comportement, mais avant tout, ils doivent continuer à innover en proposant des offres de produits qui peuvent rivaliser avec celles de leurs homologues DeFi. »

>> La classe américaine, c’est de se goinfrer de cryptos sur PrimeXBT (lien affilié) <<

Mais au-delà de la crypto, pour la DeFi, le Web 3… c’est une autre histoire !

Cependant, l’enquête de Morning Consult menée en février dernier auprès de 4 404 répondants Américains de plus de 18 ans, indique que la connaissance des autres éléments de l’écosystème crypto n’est pas aussi poussée. Cette enquête s’intéressait à la connaissance des Américains s’agissant des NFT, de la technologie blockchain, de la finance décentralisée (DeFi), des monnaies numériques de banques centrales (MNBC) et enfin du Web 3.

Tout d’abord, le premier constat est sans appel, ces notions sont plus familières auprès des répondants qui détiennent des cryptomonnaies, qu’auprès de ceux qui n’en détiennent pas. Ensuite, les NFT sont en tête : 87 % des propriétaires de cryptos savent ce que c’est, contre 50 % chez les non-propriétaires. Cette connaissance qui est non négligeable s’explique par le « boom » qu’on connu les NFT en 2021 grâce à des collections notables comme Bored Ape Yacht Club (BAYC).

Sondage réalisé sur un peu moins de 5000 citoyens américains sur la connaissance de l'environnement crypto : NFT, blockchain, DeFi, MNBC et Web 3.
Sondage sur la connaissance de l’environnement crypto réalisé par Morning Consult sur un panel de citoyens américains – Source : morningconsult.com

S’agissant de la finance décentralisée (DeFi), les chiffres sont un peu plus moroses. Alors que 77 % des propriétaires de cryptomonnaies ont déclaré connaitre ce nouveau type de finance, moins d’un tiers des Américains non-initiés aux cryptos en ont entendu parler. Pourtant, l’enquête révèle également que 40 % des personnes interrogées ont convenu de lacune au niveau de l’innovation des services financiers traditionnels. Toutefois, force est de constater que ce ne sont pas des facteurs qui les poussent à se diriger vers la DeFi.

Par ailleurs, l’enquête révèle que le niveau de connaissance des MNBC et du Web 3 est encore plus faible avec respectivement 30 % et 21 % des non initiés qui ont en entendu parler.

Certains institutionnels, à l’instar de Goldman Sachs, sont d’ores et déjà montés dans le train des cryptos.


Vous connaissez désormais l’histoire de l’oncle Sam’ dit rien les cryptos ! Ceux qui savent en revanche quittent les USA pour s’inscrire en masse sur PrimeXBT, l’exchange svelte et sans KYC. De plus vous bénéficiez d’un bonus jusqu’à 7000$ sur votre premier dépôt avec notre code 50DEPJDC (lien affilié).

Margot Marin

Avocate en devenir, j'ai mis un pied dans le monde des crypto grâce à la passion dévorante de mon partenaire de vie. Je me suis finalement pris moi-même de passion pour ce domaine, et plus particulièrement les interactions entre la blockchain et le droit.

Recevez un condensé d'information chaque jour