Cet énorme fonds de Wall Street a parié 744 millions de $ sur Bitcoin : ses patrons confient leurs espoirs

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

De nouveaux fans de Bitcoin – Les grosses entreprises et les investisseurs institutionnels sont de plus en plus nombreux à s’intéresser au Bitcoin (BTC) et aux cryptomonnaies. Le fonds d’investissement britannique Ruffer, qui a révélé ses crypto-acquisitions en décembre, est mené par des dirigeants plus confiants que jamais dans l’avenir de la cryptosphère.

Plus de 3% d’exposition aux cryptos dans leur méga-portefeuille d’actifs

La société Ruffer Investment est spécialisée dans la gestion d’investissements pour ses riches clients. Les actifs sous gestion de ce fonds spéculatif basé à Londres se montent, au 31 décembre, à plus de 29 milliards de dollars.

Dans leur dernier rapport, publié le 18 janvier, les équipes de Ruffer détaillent leur investissement de près de 744 millions de dollars dans le secteur des cryptomonnaies, et plus particulièrement dans Bitcoin.

« L’exposition à Bitcoin a constitué un ajout notable à notre portefeuille en novembre. Nous nous sommes exposés au bitcoin via le Ruffer Multi Strategies Fund et deux actions boursières : MicroStrategy et Galaxy Digital. À la fin de cette période, notre exposition combinée [sur Bitcoin] était légèrement supérieure à 3 %. »

Ce fut le jackpot au bon moment pour Ruffer, puisque le rapport précise que, dans les semaines qui ont suivi l’investissement, « les deux actions ont augmenté de plus de 100 %, et le bitcoin a augmenté de 90 % ».

Un monde en manque de valeur refuge : Bitcoin en sauveur ?

Avec une économie actuelle où les rendements des obligations d’États sont devenus nuls, voire négatifs, Bitcoin apparait clairement comme une porte de sortie d’après le rapport de Ruffer :

« En raison des taux d’intérêt nuls, le monde de l’investissement recherche désespérément de nouvelles valeurs refuges et des actifs non corrélés [aux autres marchés]. Nous pensons que nous sommes relativement en avance sur ce point, au départ d’une longue tendance à l’adoption institutionnelle et à la financiarisation du Bitcoin. »

Le fonds d’investissement considère l’étiquette de « mauvaise réputation » qu’on cherche à coller à Bitcoin comme « une prime de risque » : elle pourrait leur permettre de plus grands gains en tant qu’investisseurs précoces, si le roi des cryptos venait à réussir pleinement son adoption par la finance traditionnelle.

Cité par bitcoin.comJonathan Ruffer, président de Ruffer, explique en effet qu’il voit Bitcoin comme une possible monnaie de réserve mondiale dans le futur :

« Notre raisonnement sous-jacent est que le bitcoin est en train de devenir un challenger à l’or en tant que supra-monnaie unique, la chose à posséder lorsque les monnaies fiduciaires s’écraseront bruyamment au sol. »

La vision du dirigeant de Ruffer est ainsi la même que celle de Michael Saylor, PDG de MicroStrategy : Bitcoin leur apparaît comme la meilleure réserve de valeur actuelle. Est-ce que Bitcoin servira un jour d’étalon monétaire, de la même façon que l’or dans le passé ? Seul l’avenir nous le dira.

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER