Des athlètes US interdits par avance d’utiliser le yuan numérique aux JO de Pékin

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Mieux vaut prévenir que guérir – Alors que les Jeux olympiques de 2020 n’ont encore pas commencé, les États-Unis proposent déjà des restrictions pour leurs athlètes pour les jeux d’hiver 2022. Les Jeux olympiques d’hiver de Pékin, prévus en 2022, seront une formidable occasion pour la Chine de familiariser le monde avec son yuan numérique. Cependant, les sénateurs étasuniens ne sont pas de cet avis.

Le crypto yuan : un instrument de surveillance de masse ?

Un trio de sénateurs républicains, Cynthia Lummis, Marsha Blackburn et Roger Wicker, a envoyé une lettre ouverte au sujet du yuan numérique. Le texte adressé au US Olympic and Paralympic Committee (USOPC) demande au comité « d’interdire aux athlètes américains de recevoir ou d’utiliser des yuans numériques pendant les Jeux olympiques de Pékin ».

Le groupe de sénateurs fait état d’importante préoccupation quant au rôle du crypto-yuan. Selon la lettre ouverte adressée à l’USOPC, « le yuan numérique pourrait être utilisé pour surveiller les citoyens chinois et ceux qui visitent la Chine à une échelle sans précédent. »

Cynthia Lummis, la sénatrice des Etats-Unis qui s'illustre régulièrement pour ses propos pro-bitcoin
Cynthia Lummis – Source : lummis.senate.gov

En outre, les sénateurs mettent en avant le fait que la Chine fasse déjà un usage questionnable des nouvelles technologies. En effet, le gouvernement chinois utilise régulièrement des tactiques de censure avancées basées sur des outils numériques afin d’entraver la circulation de l’information dans et hors du pays. Cela est notamment visible lors des épisodes de répression à Hong Kong ou avec les Ouïghours.

Néanmoins, les États-Unis sont particulièrement mal avisés de se placer comme défenseur des libertés sur ce sujet. En effet, il est maintenant prouvé que la NSA exerce des activités de surveillance de masse sur les citoyens US, à une échelle digne des meilleures dictatures. Par ailleurs, les services de renseignement externes, notamment la CIA, ont placé sous surveillance des pans entiers de l’Europe pendant de longues années. Les agences gouvernementales US vont même jusqu’à placer sous surveillance des gouvernements avec lesquels les États-Unis sont alliés, comme cela a pu être le cas avec le gouvernement allemand en 2018.

Pour ne rien arranger à l’hypocrisie ambiante, les sénateurs critiquent la nature centralisée du crypto-yuan. Or, nous serions particulièrement étonnés si les États-Unis venaient à proposer un crypto-dollar décentralisé. Il semble absolument impensable que le pays cède une partie de sa souveraineté de cette manière.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-SwissBorg-interets-ETH-Ethereum.png.

MNBC et stablecoins : un duel au sommet

Les monnaies numériques de banque scentrales (MNBC) doivent remplacer les stablecoins. Sur ce sujet au moins, les États-Unis et la Chine sont du même avis. Le président de la Réserve fédérale (Fed) US, Jerome Powell, a déclaré, devant le Congrès, que les MNBC rendraient les stablecoins inutiles. Selon Powell, c'est une excellente nouvelle, car ces actifs sont trop risqués. Lors de son récent témoignage devant le Congrès, Powell a rappelé la nécessité d’encadrer les stablecoins.

En parallèle, Fan Yifei, le gouverneur adjoint de la Banque populaire de Chine (PBoC), s'inquiète aussi de la croissance effrénée des stablecoins. En effet, la PBoC considère que les stablecoins présentent « des risques et des défis pour le système monétaire international ».

Actuellement testé par près de 21 millions de personnes et 3,5 millions d’entreprises, selon la PBoC, le projet de MNBC chinois est le plus important de ce type au monde. Les jeux d’hiver 2022 seraient une excellente opportunité pour la République populaire de Chine de démontrer l’étendue des capacités de sa monnaie numérique, tout en collectant quelques informations sur les utilisateurs.

Amateur de Bitcoin et de crypto ? Une offre limitée vous permet ces jours-ci d'obtenir gratuitement jusqu'à 300€ en cryptomonnaies (sous réserve d'un dépôt minimum de 150€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l'offre sur le site officiel).

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER