Du deep learning pour repérer automatiquement les ICO frauduleuses

Trading du CoinTrading du Coin

Un projet réunissant des universitaires – Stanford University, University of California et University of Michigan – et une startup concentrée sur l’intelligence artificielle – Shannon.AI – devrait permettre l’identification quasi-automatique des ICO frauduleuses.

Ce projet se nomme ICORatings, et un papier détaillant l’avenir de l’initiative a déjà été publié.

« Dans cet article, nous présentons ICORatings, le premier système d’évaluation pour les cryptomonnaies basé sur l’apprentissage. Nous exploitons les techniques de traitement du langage naturel pour analyser les données des 2 251 monnaies numériques existantes à ce jour, telles que les whitepapers, les équipes fondatrices, les dépôts Github, les sites web, etc. Ces modèles d’apprentissage sont utilisés pour corréler les changements de prix et les durées de vie des cryptomonnaies avec les caractéristiques sus-mentionnées. Afin d’obtenir les meilleurs résultats, le système proposé est capable d’identifier les ICO frauduleuses avec une précision de 83 %. » Extrait du document de présentation de ICORatings

L’idée est de mettre à profit le deep learningune forme d’intelligence artificielle dérivée du machine learning – afin d’analyser l’ensemble des ICO proposées selon des critères très précis. Par exemple, ICORatings vérifiera pour l’ensemble des ICO la présence d’un whitepaper, d’une présentation validée de l’équipe, d’un compte Github… Et attribuera à chacune une note jaugeant de son sérieux et de son potentiel à venir.

Au delà de ces données, ICORatings utilisera des techniques d’analyse du langage afin d’étudier les divers aspects des quelques 2 000 cryptomonnaies proposées jusque là. Leur système d’analyse parcourt tous les documents proposés, et rattache chaque projet à divers « sujets », en fonction de la récurrence de certains mots.

« Score scam » : plus la valeur est haute, moins l’ICO risque de se révéler frauduleuse. Par exemple, les ICO traitant de gaming ont plus de chances d’être des scams que celles traitant de smart contracts.

Cet outil pourra se révéler très utile aux investisseurs. En effet, dans un espace où la décentralisation fait loi, les notations sont complexes à mettre en œuvre, puisque aucune autorité centrale ne peut décider de standards clairs. Avec les ICO qui se multiplient, il ne fait aucun doute que cette initiative saura trouver un écho.

Graphiques extraits du document que vous pouvez retrouver à cette adresse :

PARTAGER
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.