Un virus mineur de Bitcoin aurait infecté de 20 à 30 % des machines russes.

0

Herman Klimenko, le « conseillé internet » du président poutine a déclaré qu’un virus mineur de Bitcoin a contaminé environ 30 % des ordinateurs de Russie.

En effet dans une interview donné à RBC (RBC information, groupe de médias russes dont le siège se situe à Moscou), il a déclaré que de 20 à 30 % des ordinateurs étaient infectés, bien que les taux varient en fonctions des types d’appareils et des régions.
« Dans les régions à faible bande passante les cas sont réduits, mais nous estimons que 20 à 30 % des machines sont infectées, les Iphones et les Mac sont moins touchés ».

Ces chiffres sont alarmants, mais cette étude est déjà remise en cause par de nombreuses personnes dont l’Ombudsman* d’Internet russe Dmitry Marinichev qui les a qualifié « d’inutiles ».
« Ces virus apparaissent par exemple sur les machines des utilisateurs qui leur ont donné la permission de fonctionner » ajoutant que le vrai problème ne se situe pas dans le minage du Bitcoin, mais dans le vol d’informations des cartes de crédit et autres cybercrimes.

Klimenko, quant à lui, a également insisté sur les motivations des pirates informatiques derrière la récente cyberattaque internationale de WannaCry.
« Dans le cas de WannaCry, les auteurs ont réussi à amasser entre de 50 000 et 100 000 dollars. Je suis donc convaincu que les auteurs de WannaCry étaient des enfants parce qu’ils ne comprennent pas où ils peuvent gagner de l’argent dans le secteur d’Internet ».

Plus tôt ce mois-ci, le laboratoire de recherche russe Group-IB a mis en garde contre un virus Android qui circule sur les appareils depuis lesquels il accède à tous les comptes bancaires associés et les vide.

*Ombudsman : personne indépendante et objective qui enquête sur les plaintes des gens contre les organismes gouvernementaux et autres organisations, tant du secteur public que privé. Après un examen approfondi et impartial, il détermine si la plainte est fondée et formule des recommandations à l’intention de l’organisation afin de régler le problème.

Source : Cointelegraph