Une nouvelle attaque informatique de type “wannacry” est en cours de propagation.

Trading du CoinTrading du Coin

Une nouvelle attaque informatique de type “wannacry” est en cours de propagation en ce moment même. Elle bloque les ordinateurs contaminés et exige une rançon contre la “libération” des fichiers infectés. Les pays les plus touchés sont l’Ukraine et la Russie, mais la France et les États-Unis sont aussi concernés. Une enquête vient d’être ouverte au parquet de Paris.

Sources : EuroNews / Le Figaro

Romain
Cofondateur du Journal du Coin et crypto-addict depuis plusieurs années. J'aime partager ma passion et aider les nouveaux arrivants à évoluer dans cet univers. Vous pouvez me retrouver tous les lundis sur notre chaîne YouTube pour notre JTduCoin.

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Depuis quelques années, le milieu de la santé rencontre des problèmes liés à la sécurisation des données des patients, ainsi, plusieurs hôpitaux ont été la cible de ransomware (voir notre article sur les ransomwares). […]

trackback

[…] Depuis quelques années, le milieu de la santé rencontre des problèmes liés à la sécurisation des données des patients. Ainsi, plusieurs hôpitaux ont été la cible de ransomwares (voir notre article sur les ransomwares). […]

trackback

[…] sur les motivations des pirates informatiques derrière la récente cyberattaque internationale de WannaCry. « Dans le cas de WannaCry, les auteurs ont réussi à amasser entre de 50 000 et 100 000 […]

trackback

[…] le Département de Justice des États-Unis, Marcus Hutchin, le « sauveur de WannaCry », a été arrêté mercredi 2 août à Las Vegas lors de DefCon* et est actuellement poursuivi […]

trackback

[…] pu infecter des centaines de milliers d’ordinateurs avec un logiciel malveillant appelé « WannaCry ». Selon les experts en cybersécurité, les pirates informatiques auraient infectés plus de 300 […]

trackback

[…] moment, cible majoritairement des serveurs d’entreprise et du gouvernement, ce qui lui donne une ressemblance frappante avec l’attaque WannaCry, le botnet ayant frappé des centaines de milliers d’ordinateurs dans le monde l’année […]