wallet-keepkey

Review du KeepKey Wallet

Trading du CoinTrading du Coin

Alors que le Ledger Nano S envahit la toile depuis deux ans, et que le TREZOR One continue à séduire les pur utilitaristes, le wallet KeepKey a plus de mal à se faire sa place sur le marché. Est-ce justifié ? Découvrez sans plus attendre notre avis sur le KeepKey wallet.

Voir aussi : Hardware wallets Bitcoin et Ethereum

SOMMAIRE

 

Qu’est-ce que le KeepKey wallet?

KeepKey est un hardware wallet concurrent du Ledger Nano S, du Trezor One, ou encore du CoolWallet S. Lancé en 2015, celui-ci a été racheté par la société ShapeShift.

La particularité de KeepKey est de proposer un écran plutôt large pour un meilleur confort d’utilisation. Mais c’est surtout pour son design que le KeepKey est parfois préféré au Ledger Nano S et au TREZOR.

 

Fonctionnalités du KeepKey wallet

Le KeepKey wallet permet, comme tous les autres hardware wallets, de procéder à un cold storage de l’ensemble de ses possessions en cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum, et Altcoins). Le portefeuille supporte cependant moins de cryptomonnaies que le leader Ledger ou que TREZOR : à l’heure actuelle, seules 54 cryptomonnaies sont supportées par KeepKey.

La boîte est livrée scellée, ce qui est un gage de sécurité et nous confirme que nous sommes les premiers à ouvrir le produit. Le contenu inclut :

      • Le portefeuille KeepKey
      • Un câble USB
      • Une carte pour noter la clé de récupération
      • Un carnet en cuir où glisser la carte pour la conserver en lieu sûr

KeepKey mise beaucoup sur l’expérience du consommateur. Nous avons immédiatement l’impression d’être face à un produit premium en déballant le contenu. Le design est absolument sublime et nous avons quand même l’impression d’être face à un produit beaucoup plus solide que le Nano S ou le Trezor One.

 

Simplicité d’utilisation du KeepKey Wallet

La configuration de KeepKey requiert d’installer au préalable deux applications Chrome : une pour générer un wallet, l’autre pour connecter votre KeepKey à Chrome. L’installation ne prend que quelques minutes et suit les étapes classiques de configuration d’un hardware wallet : choix du nom du wallet, choix d’un PIN, et génération d’une clé de récupération (12 mots par défaut).

Cette vidéo vous montre comment lancer son KeepKey wallet pour la première fois. Il est ensuite possible de commencer directement à utiliser son wallet.

L’interface utilisateur de l’application Chrome KeepKey est globalement beaucoup moins agréable que celle du Ledger Nano S ou de Trezor.

Interface keepkey 1 Interface keepkey 2Aucun graphique n’apparaît sur l’écran principal pour avoir une idée de l’évolution de notre portefeuille. L’interface est basique et remplit son travail, mais n’offre pas de plus-value à l’investisseur qui souhaite avoir une estimation de son ROI.

Interface keepkey 3Cependant, depuis que KeepKey s’est fait racheté par ShapeShift, une nouvelle fonctionnalité est disponible pour pouvoir échanger ses tokens sur son KeepKey sans avoir à s’inscrire sur une plateforme. Il s’agit là d’un plus non négociable.

Sécurité du KeepKey Wallet

L’objectif premier d’un hardware wallet est de pouvoir stocker ses clés privées hors ligne dans un environnement sécurisé. KeepKey offre cette sécurité et protège vos cryptomonnaies efficacement. Elle peut s’utiliser sur n’importe quel ordinateur, même infecté. KeepKey est en quelque sorte un mini-ordinateur spécifiquement pensé pour stocker les clés privées permettant d’accéder à vos bitcoins et autres cryptomonnaies.

La KeepKey est protégée par un code PIN et une clé de récupération. Cette clé est générée aléatoirement et apparaît uniquement sur l’écran du KeepKey. Il est donc possible de restaurer le wallet à l’aide de cette clé.

KeepKey propose une option de sécurité supplémentaire pour la restauration, le « Recovery Cipher ». Cette méthode associe à chiffre à chaque lettre des mots utilisés de sorte à ne jamais afficher la clé de récupération à l’écran.

Pour encore plus de sécurité, nous vous invitons à recopier cette clé sur un metal wallet plutôt que de la conserver uniquement en version papier. En cas d’incendie ou d’inondation, vous pourriez en effet voir votre clé détruite et ne pas pouvoir remettre la main sur vos cryptomonnaies.

CryptoKey stack

en-savoir+

 

Avantages et inconvénients du KeepKey Wallet

Les avantages du KeepKey Wallet

  • Design très haut de gamme
  • Sécurité exemplaire
  • Utilisation intuitive
  • Possibilité d’échanger facilement des coins et tokens directement depuis son wallet
  • Open-Source

Les inconvénients du KeepKey Wallet

  • Mauvaise portabilité (le KeepKey est assez volumineux)
  • Peu de cryptomonnaies supportées

 

KeepKey VS Ledger Nano S

Le KeepKey ne l’emporte pas, selon nous, face au Ledger Nano S. Il reste moins fonctionnel, et est développé par une plateforme d’échange et non un professionnel du hardware wallet comme Ledger. Son très faible choix de cryptomonnaies et son interface peu agréable le placent également comme une solution moins intéressante.

 

KeepKey VS TREZOR

KeepKey se distingue de TREZOR en s’adressant à un consommateur plus exigeant sur le design. En revanche, TREZOR est tout aussi sécurisé et propose une interface plus user-friendly, le tout pour un prix plus intéressant. Mais celui-ci n’offre pas la possibilité de pouvoir échanger ses cryptomonnaies aussi facilement que KeepKey.

 

KeepKey VS CoolWalletS

KeepKey et CoolWalletS ont tous deux un design très sophistiqué. KeepKey est plus pratique pour échanger des cryptomonnaies grâce à son intégration à ShapeShift. Cependant, le CoolWalletS est plus pratique pour sa portabilité, et permet de payer directement en Bluetooth. Il supporte également plus de cryptomonnaies.

 

Avis final sur le KeepKey Wallet

KeepKey permet de vivre une expérience en tant que consommateur. Le design du wallet est particulièrement appréciable et fait son effet. Son intégration avec ShapeShift le rend pratique pour pouvoir échanger des cryptomonnaies sans exposer sa clé privée, ce qui est très appréciable. Son large format, qui rend peu pratique le transport, ne gênera pas les personnes souhaitant stocker de gros montants de cryptomonnaies, car il est dans ce cas préférable de ne pas sortir avec son wallet dans la poche.

Pendant longtemps, son prix fixé à 129$ en faisait un produit trop onéreux pour ce qu’il est, car le niveau de sécurité est comparable à tous les hardware wallets du marché. Le KeepKey supporte d’autre part beaucoup moins de cryptomonnaies que ses concurrents, ce qui peut représenter un vrai frein.

Aujourd’hui KeepKey a baissé son prix à 79$ (environ 69€), ce qui rend son rapport qualité/prix beaucoup plus intéressant. On lui préfère cependant toujours les modèles Ledger.

Keepkey

 

keepkey

Voir aussi :

KeepKey

79.00 $

Fonctionnalités

7.5/10

Simplicité d'utilisation

6.5/10

Sécurité

8.0/10

Prix

7.0/10

Les plus

  • Design très haut de gamme
  • Bonne sécurité
  • Utilisation intuitive
  • Wallet open source

Les moins

  • Mauvaise portabilité
  • Faible choix de cryptomonnaies
  • Prix toujours plus élevé que la concurrence
PARTAGER
Floriane B
Déconstruire les codes en rendant à l’Homme ce qui lui appartient. L’idéal libertaire des cryptomonnaies est inscrit dans mon ADN et je ne pouvais qu’être séduite par l’esquisse de ce nouveau monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici