États-Unis : Bitflyer obtient la BitLicense

Trading du CoinTrading du Coin

Bitflyer est un exchange basé à Tokyo. La plateforme voit transiter plus de 30% du volume mondial d’échange en bitcoins, ce qui représente la bagatelle de plus de 100 milliards de dollars, sans même avoir accès au marché américain. Bitflyer vient de recevoir le Saint Graal, en obtenant la BitLicence qui lui permet d’exercer légalement dans plus de 40 États, dont l’État de New-York.

Bitflyer obtient la BitLicence

La BitLicence a été créée par le New York State Department of Financial Services (NYDFS) en 2014. Les conditions d’octroi ont été maintes fois critiquées par le passé, en raison du cadre très restrictif qu’il imposait. Jusqu’à présent, seul Circule, Ripple et Coinbase avaient pu obtenir le Saint Graal. Bitflyer est ainsi la quatrième société à obtenir la BitLicense.

“BitFlyer est fier d’avoir obtenu une licence “BitLicense” pour exercer dans l’État de New York. C’est une approbation qui vient de l’un des régulateurs les plus influents du pays.” Yuzo Kano, CEO de bitFlyer

En entrant sur le marché américain, Bitflyer vise avant tout les traders professionnels et institutionnels, en améliorant l’accessibilité au marché et en fournissant des liquidités.

“Notre expansion et nos échanges internationaux à venir répondent à un énorme besoin non comblé aux États-Unis, pour les traders institutionnels cherchant à accéder à de grandes quantités de liquidités sur le marché des cryptomonnaies. Grâce à notre plateforme d’échange ou à notre API, les traders professionnels agréés peuvent pleinement exercer leur métier et effectuer des transactions en quelques minutes.” Bartek Ringwelski, directeur général de Bitflyer USA

La plateforme de Bitflyer en plein développement

BitFlyer USA a sélectionné 2.000 traders expérimentés pour avoir un retour sur leur plateforme d’échange. Celle-ci est pour l’instant accessible à ces uniques privilégiés qui participent à cette bêta, pour vérifier qu’il n’y ait aucun bug sur les nouvelles fonctions implantées. La plateforme sera à la pointe du développement, en offrant une API, mais surtout une multiplicité d’ordres différents, comme avait pu le faire Kraken avant de faire marche arrière.

M. Ringwelski a également déclaré que des fonctionnalités supplémentaires seraient ajoutées au cours de l’année. Celles-ci viseront à rendre le trading de cryptomonnaies plus accessibles. Des altcoins comme Ethereum, Ethereum Classic, Litecoin ou Bitcoin Cash devraient être ajoutés début 2018. En attendant, Bitflyer fête la nouvelle et réduit ses commissions perçus sur les trades à 0%. Cette offre promotionnelle se terminera lors du passage à la nouvelle année.

Lire également : Bitflyer lance une carte Visa pour Bitcoin

Sources : Cryptocoinsnews ; Bitcoinist ;Bitcoinmagazine ;

Avatar
Directeur de publication du média que vous lisez en ce moment même, je quitte mes fonctions stratégiques de temps en temps, pour écrire des billets d'analyse financière du marché des cryptomonnaies.

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Le distributeur automobile a en effet décidé d’accepter que les clients de ses nombreux magasins à travers le pays règlent leurs achats de voitures en bitcoins, et cela, à partir du 20 décembre 2017. Ce nouveau mode de paiement est possible grâce à un partenariat signé avec Bitflyer, la plus grande entreprise d’échanges de cryptomonnaies du Japon et qui a récemment obtenu la BitLicense pour exercer aux États-Unis. […]

trackback

[…] de certifier que six entreprises à ce jour : Circle Internet Financial, Ripple, Coinbase Inc. et Bitflyer USA ont reçu des […]

trackback

[…] a explosé en 2016. Certaines des entreprises figurant dans le top dix sont à prévoir, comme Bitflyer et IBM, dont l’intérêt pour la blockchain est bien documenté. Le géant de […]

trackback

[…] Ces records ne sont pas étrangers à son positionnement. Bitflyer se veut une plateforme destinée aux professionnels, une clientèle qui a généralement un portefeuille mieux garnis que celui des particuliers. Pour attirer ces profils, l’exchange ne lésine pas sur le respect de la réglementation. C’est d’ailleurs ce qui lui permet de figurer aux côtés de Circule, Ripple et Coinbase qui sont les seuls exchanges à avoir obtenu une BitLicence aux Etats-Unis. […]

trackback

[…] en bitcoin. Cependant, devant les critères draconiens permettant d’obtenir cette licence, seuls les grands noms de la sphère crypto, comme BitFlyer ou encore Coinbase, ont pu répondre, alors que les plus petits ont préféré abandonner l’État […]

trackback

[…] de New York pour remplacer le système de Bitlicense en vigueur. Si Kraken a fui New York et sa Bitlicense, ce n’est pas pour se soumettre à des demandes aussi […]