Coinbase à la conquête de l’Europe – L’Italie en ligne de mire

Au coude à coude – Après Binance, Coinbase marque des points en Italie, en décrochant l’approbation réglementaire qui permet à la bourse d’échanges de cryptomonnaies, de proposer ses services aux résidents du pays, tout en se conformant aux exigences du régulateur.

Le feu vert italien pour Coinbase

Parli italiano ? Coinbase parle le même langage que l’Organismo Agenti e Mediatori (OAM). Le régulateur italien a octroyé à l’entreprise, l’approbation réglementaire qui lui permet de proposer en toute légalité, des services de trading, de garde, ou toutes autres prestations liées aux cryptomonnaies, aux résidents du pays.

Selon un billet du 18 juillet dernier de Nana Murugesan, Coinbase figure dans la liste des premières entreprises, qui furent en mesure de répondre aux exigences du régulateur. Nana Murugesan occupe le poste vice-président du développement à l’international et commercial au sein de la bourse d’échanges de cryptomonnaies.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur FTX la référence des exchanges crypto (lien affilié) <<

Régulation : une tournée européenne

Coinbase montre patte blanche, un peu moins de deux mois après que son concurrent Binance ait obtenu son statut de fournisseur de services liés aux crypto-actifs en Italie, en mai de cette année.

Alors qu’elle « sert des clients dans près de 40 pays européens », à travers des centres régionaux en Italie, au Royaume Uni, et en Allemagne, l’entreprise a déposé des demandes de licence ou d’enregistrement « sur plusieurs marchés importants », pour renforcer sa présence sur le vieux continent.

Dans cette tournée européenne, Coinbase veut s’enregistrer en France, et emboiter ainsi le pas à un Binance qui a réussi à décrocher le sésame PSAN sur le marché tricolore.

Une croissance pour décrédibiliser les on-dit

Les avancées de Coinbase en Europe sont la meilleure réponse que l’entreprise peut fournir, face aux bruits de couloirs jusque-là infondés, qui mettent fortement en doute, la santé financière de l’entreprise, et sa capacité à continuer ses activités dans ce contexte baissier.

En exploitant à des fins malveillantes un document interne qui a fuité, et qui indique une suspension temporaire du programme d’affiliation de la bourse crypto, les colporteurs de rumeurs ont provoqué une panique chez des investisseurs déjà traumatisés par les épisodes Celsius et CoinFLEX.

Les retraits importants sur Coinbase, dus à ces angoisses irrationnelles, auraient pu provoquer une crise de liquidité sur les portefeuilles chauds l’entreprise.

Coinbase subit des difficultés conjoncturelles, qui pourraient permettre à Binance de devenir temporairement le roi du Bitcoin. L’Europe trip de la bourse d’échanges de cryptomonnaies américaines montre, néanmoins, que l’entreprise ne veut apparemment pas se laisser distancer sur le long terme.

En ce moment, ça tire à balles réelles sur certains exchanges et les régulateurs ne plaisantent plus. Raison de plus pour choisir une plateforme qui ne subit pas ce courroux, comme FTX. N’attendez-plus, inscrivez-vous sur cette plateforme de référence, et profitez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour