Malgré l’hiver crypto, Coinbase confirme son amour pour l’Europe

Le nouvel Eldorado de Coinbase ? – Coinbase veut renforcer sa présence en Europe, malgré le contexte baissier actuel, qui l’a contraint à prendre des mesures drastiques sur son fonctionnement au quotidien. La bourse d’échange de cryptomonnaies ne dit pas pour autant non aux opportunités, certes sanglantes, mais qu’offre le bear market.

Une aventure multicolore pour Coinbase

Alors que l’entreprise a recruté récemment son premier employé en Suisse, les marchés baissiers ont ouvert l’appétit de Coinbase qui désire plus d’Europe dans son assiette.

Après le Royaume-Uni, l’Irlande, et l’Allemagne, la bourse d’échange de cryptomonnaies veut s’enregistrer en Italie, en Espagne, en France et aux Pays-Bas. Elle prévoit de lancer sur ces marchés ses produits destinés aux investisseurs de détail, aux institutions et aux développeurs.

Ces vues expansionnistes donnent un goût différent, plus subtil et plus nuancé aux narrations sur les difficultés rencontrées par l’entreprise. De plus, Coinbase s’est séparé de plus de 18 % de son personnel au niveau mondial, en juin dernier.

Cette compression du personnel a principalement touché les effectifs de l’entreprise aux Etats-Unis. Le bilan pour l’Europe est moins lourd. Les licenciements représentent uniquement 7 % des postes dans les bureaux de Londres et de Dublin.

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance (lien affilié) <<

L’ogre ou la faucheuse des exchanges ?

Pour concrétiser ses plans d’expansion sur le vieux continent, Coinbase s’est dit ouvert à l’acquisition des entreprises de l’industrie, à moitié dévorées et affaiblies par les ours.

« Lorsque nous sommes entrés au Royaume-Uni et en Europe, c’était en fait pendant le dernier grand marché baissier en 2015-2016. »

Nana Murugesan, vice-président de Coinbase

Point d’agneaux, que de loups après le grand ménage de l’hiver crypto ! Les règles du jeu sont claires, et les sentiments n’y ont pas leur place. Les ogres, à l’instar de Coinbase, dévoreront les entreprises cryptos qui vacillent.

« Une cryptosphère de requins, je suis outré. » La loi du plus fort a le mérite de sauver ces acteurs en situation d’insolvabilité ou de quasi insolvabilité, et de prévenir les effets de contagion catastrophiques, après que les chandeliers rouges aient eu raison d’environ 2 000 milliards de dollars effacés des marchés cryptos.

Pour les observateurs aux yeux non exercés, la lecture des récents mouvements de Coinbase permettait difficilement de prévoir les plans de croissance de l’entreprise en Europe. La bourse d’échange de cryptomonnaies semblait avoir d’autres priorités, après les coupes budgétaires qui ont débouché sur des licenciements en masse et la rétrogradation de ses actions (COIN) par les analystes de chez Goldman Sachs.

Oubliez Coinbase … Retrouvez un environnement serein pour trader vos bitcoins ? Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des plateformes crypto (lien affilié).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour