Binance obtient le PSAN et subit les restrictions de l’AMF en France

Une victoire en demi-teinte ! – Après des mois de travail au corps, Binance a obtenu le fameux sésame PSAN (Prestataire de services sur actifs numériques) le 4 mai 2022. Cette validation de la crypto-bourse par l’Autorité des marchés financiers (AMF) ne signifie pas qu’elle n’a plus d’effort à fournir. Pour se conformer aux réglementations françaises, Binance va devoir stopper certains services fournis jusqu’ici aux résidents français.

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien affilié) <<

Des concessions à faire sur le marché français

Binance doit le savoir maintenant : les pays d’Europe n’aiment pas les produits dérivés de cryptomonnaies. Après une première offensive en juillet 2021 en Italie, Allemagne et Grande-Bretagne, Binance est obligé de retirer ses services sur les dérivés de cryptos du sol espagnol depuis le mois de mai 2022.

Ce 22 juin, c’est au tour de la France de subir cette limitation. Dans un e-mail envoyé ce mercredi à ses utilisateurs français, la plateforme de Changpeng Zhao explique devoir mettre des restrictions sur son offre dans l’Hexagone. Le grand pouvoir procuré par le statut PSAN l’oblige manifestement aussi à une grande responsabilité.

« Binance réévalue constamment ses offres de produits et services pour se conformer aux réglementations locales, nous allons apporter des changements aux produits suivants pour les utilisateurs résidant en France. »

Il s’agit des contrats à terme (futures), des options, des tokens à effets de levier, et de l’offre Binance EARN appelée « Double Investing ».

Tous ces services seront donc limités dès le 2 août 2022. Il ne sera alors plus possible d’ouvrir de nouvelles positions, ou même d’augmenter les anciennes. Les versements dans le solde de marge resteront toutefois ouverts, pour « éviter les appels de marge et les liquidations ».

En plus de ses soucis de conformité avec les régulateurs de la planète, Binance doit également endurer les erreurs des autres projets cryptos. En effet, la semaine dernière, la catastrophe de Terra (LUNA) et de l’UST rattrapait Binance, via un recours collectif à son encontre.

Binance a désormais atteint une taille critique suffisante pour gérer ce genre d’imprévus.. prévisibles. Pour vous inscrire sur l’exchange leader et vous faire votre propre opinion, c’est par ici (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour