Blockchain.io

Blockchain.io attaqué en justice par Blockchain.info

Trading du CoinTrading du Coin

L’entreprise fournisseuse de wallet Blockchain.info – désormais “Blockchain” – porte plainte contre son homonyme, Blockchain.io, deux jours avant l’ouverture de son ICO. Cette plainte a été déposé car Blockchain.info craint que les clients de Blockchain.io achètent des tokens en pensant qu’il s’agissait d’un projet lié avec le fournisseur de wallets.

Blockchain VS Blockchain.io

« Comme nous l’alléguons dans notre plainte, Blockchain.io utilise notre image de marque pour couvrir un historique de hacks et vols de fonds d’utilisateurs. Pire encore, ils lèvent de l’argent dans une ICO douteuse qu’ils prétendent enregistrée auprès de la SEC. Il n’y a, évidemment, aucun enregistrement effectif. Étant donné le climat actuel au niveau du contrôle de la SEC quant aux ICO-arnaques, lorsque les utilisateurs et investisseurs nous ont alertés au sujet de cette confusion, il était nécessaire que nous prenions des mesures avant que plus de mal ne soit causé. »

Au-delà du nom, le logo est également mis en cause, Blockchain.info considère en effet que le logo de blockchain.io est bien trop proche du sien pour qu’il s’agisse d’une coïncidence.

La plainte poursuit, et affirme que blockchain.io essaie de capitaliser sur l’image de confiance véhiculée par Blockchain.info. En effet, avant blockchain.io, la majorité de l’équipe travaillait sur Paymium, une autre plateforme crypto. Blockchain.info accuse ainsi l’équipe d’avoir choisi leur nom afin de jouer sur l’ambiguïté, puisque les deux entreprises fournissent sensiblement les mêmes services (wallet, échanges de cryptomonnaies…).

Blockchain.io reste perplexe

En premier lieu, on peu déjà relever que le nom de domaine blockchain.io a été acheté en 2012 par Paymium. Ce n’est donc pas une soudaine lubie de la part de l’équipe que de prendre ce nom. C’est d’ailleurs ce que relève le fondateur du projet, interviewé par Coindesk.

« Nous trouvons cela étrange que Blockchain Luxembourg ait déposé une plainte quelques jours avant notre vente de token public, alors qu’ils ont eu six ans pour nous contacter au sujet de notre nom de domaine. » Pierre Noizat, fondateur de blockchain.io

Source : http://www.whois-raynette.fr/whois/blockchain.io

Qui plus est, si l’entreprise ne bénéficie pas d’un « enregistrement » à proprement parler auprès de la SEC, elle ne semble pas pour autant éviter le régulateur. Paymium a par exemple récemment (le 23 mai précisément) rempli un formulaire (le Form D) afin d’être autorisé à vendre des « tokens numériques » Vous pouvez retrouver ce formulaire ici.

La réponse de Blockchain.io

A ce propos, l’équipe de Blockchain.io est intervenu sur de nombreux médias ainsi que sur son Telegram afin de se défendre face à ces accusations.

« Le nom de domaine Blockchain.io a été enregistré par Paymium en avril 2012, et le lancement du projet Blockchain.io a été annoncé publiquement dans la presse il y a quelques mois. 3 jours avant le début de la vente et à quelques semaines de la sortie officielle de notre plateforme, il n’est pas surprenant pour nous d’être défié par d’éventuels concurrents, pour des raisons qui nous paraissent évidentes. Nous condamnons cette approche qui ne cadre pas avec les valeurs de la communauté crypto. » Extrait du communiqué sur Telegram

Qui plus est, Blockchain.io conteste les allégations de déclaration fausses ou trompeuses.

« La protection de notre nom, de notre réputation, de nos investisseurs et de nos clients fidèles sont en jeu. Pour ces raisons, nos avocats répondront point par point aux réclamations faites. Quant à notre ICO, nous avons déjà fourni aux premiers investisseurs la version alpha de notre plateforme, qui est prête à être lancée juste après la vente publique de novembre. »

Cette tentative pourrait dénoter d’une volonté de tuer le projet dans l’œuf, ou d’une simple inquiétude quant à l’arrivée d’un concurrent au nom similaire. Peut-être est-ce là l’illustration du manque d’ancitipation de Blockchain.info quant à son rebranding. Quoi qu’il en soit, ce n’est sans doute pas la dernière fois que les deux homonymes croiseront le fer !

Source : Coindesk || Image from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

5
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Baguot
Invité
Baguot

Accusation calomnieuse et lâche de la part de blockchain.com… Bon courage blockchain.io, votre projet est franchement solide.
Bravo pour votre plateforme et votre défense.

millard
Invité
millard

Membre de Paymium depuis 2014, j’ai récemment acheté ces fameux tokens sur blockchain.io
Perso, j’ai confiance en eux.

GuessWhoAmI
Invité
GuessWhoAmI

ça ne sent pas bon :/

Blockchain.com fait état d’un piratage de Paymium apparemment passé sous silence. Des infos la dessus ?
ça serait bien de savoir si on peut faire confiance à Blockchain.io pour être transparent la dessus…

En tout cas, leur point de vue est légitime. Il est évident que pour les utilisateurs non initiés, la confusion entre blockchain.com et blockchain.io est évidente.

Leur projet peut-il être remis en cause pas une décision de justice désavantageuse ?

Titilly
Invité
Titilly

Paymium est assez transparent là-dessus (posez la question sur leur groupe Télégram Blockchain.io, ils répondent rapidement) . Il s’agissait d’un projet externe d’un membre de l’entreprise, parti depuis apparemment. Ils avaient arrêté le projet assez rapidement, juste avant le hack, qui s’élevait à 50 000€, ce qui n’est pas non plus incroyable, sachant qu’il s’agissait d’un projet pour démocratiser les transferts BTC. Les utilisateurs (de ce qu’on m’a dit sur le groupe), ont tous été remboursés en 3 mois. Personnellement, pour un être un ancien utilisateur de Paymium, j’ai une totale confiance dans leur projet et leur équipe. C’est très sérieux et rigoureux. J’espère qu’ils pourront se défendre face à Blockchain.info. C’est quand même assez bas de faire ce coup 2 jours avant l’ICO, alors que le nom leur appartient depuis 5 ans, et franchement, surtout vu les arguments… On verra ce que ça donne mais j’espère que le projet… Lire la suite »

Gouspillou
Invité
Gouspillou

Soutien à Pierre Noizat. Quelle blague, tout le monde s’appelle Blockchain quelque chose…