Bitfinex va utiliser Chainalysis pour se plier aux régulations

Trading du CoinTrading du Coin
3.8
(5)

La société Bitfinex, à l’origine de la plateforme d’échange du même nom, vient d’initier un partenariat avec Chainalysis. Cette dernière s’est faite connaître pour ses services d’analyse des principales blockchains, et notamment du suivi des transactions qui s’y opèrent. Voyons ensemble le contexte et les particularités de ce partenariat.

Bitfinex et les arguties juridiques

A la fin du mois d’octobre, un média polonais rapportait l’arrestation de Ivan Manuel Molina, président de l’entreprise Crypto Capital. Cette arrestation est survenue à la suite d’accusations de blanchiment d’argent et d’implication dans un cartel international de la drogue.

Rappelons que l’exchange Bitfinex se serait trouvé en délicatesse vis-à-vis de Crypto Capital, son prestataire de paiement principal à l’époque des faits, en avril. Depuis, les fonds gérés par la société Crypto Capital ont été bloqués par décision judiciaire dans divers pays, suite à ces soupçons de shadow banking.

Rappelons que le groupe iFinex s’est toujours vivement défendu d’avoir eu un quelconque rapport avec les activités de son prestataire d’alors :

« Nous ne pouvons pas parler des autres clients de Crypto Capital, mais toute suggestion selon laquelle Crypto Capital aurait blanchi des produits de la drogue ou d’autres fonds illicites à la demande de Bitfinex ou de ses clients est totalement fausse ».

Le partenariat avec Chainalysis

Possiblement pour se débarasser une fois pour toutes de l’image qui lui colle parfois à la peau, Bitfinex a décidé d’initier un partenariat avec la référenc Chainalysis.

L’objectif avancé par l’exchange serait donc la transparence complète : à terme, les solutions de monitoring proposées par Chainalysis pourraient bien décourager les clients possiblement litigieux et permettre de “séparer le bon grain de l’ivraie”, comme l’annonce l’exchange.

« La solution ne partage pas les informations d’identification des utilisateurs, qui sont conservés strictement en interne. Nous sommes ravis de travailler aux côtés de l’équipe Chainalysis pour continuer à développer une plateforme sûre et robuste pour nos utilisateurs », a expliqué Peter Warrack, Chief Compliance Officer chez Bitfinex.

Affaire à suivre donc pour Bitfinex : malgré toute la bonne volonté du monde, ses mésaventures juridiques sont encore loin d’être dépassées. On ne pourra pas lui reprocher de ne pas tenter de montrer patte blanche.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 3.8 / 5. Nombre de votes : 5

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar