Bitfinex : un accusé de Crypto Capital sous mandat d’arrêt

Trading du CoinTrading du Coin

Les informations relatives à Bitfinex et Tether se succèdent sans cesse : entre l’arrestation préventive d’une personne liée à l’affaire et de nouvelles accusations, nous allons décrypter les dernières infos sur le sujet chaud du moment dans la cryptosphère.

Bref récapitulatif

Depuis la première accusation du procureur général de New York sur de fonds bloqués de Bitfinex (850 millions de $), nous avons eu droit à plusieurs révélations : Tether a admis pratiquer la réserve fractionnaire avec 74% de dollars couvrant ses USDT, et Bitfinex a développé son token LEO pour couvrir l’argent manquant via une IEO.

Un des accusés sous mandat d’arrestation préventive

Pour compliquer l’affaire, il s’est avéré que deux personnes liées à Crypto Capital (le prestataire de paiement de Bitfinex) ont été accusées de fraudes bancaires et de shadow banking.

L’un de ces individus, Reginald Fowler, « présente un risque important de fuite » selon une ordonnance du bureau du procureur général des États-Unis en Arizona.

En effet, possédant 60 comptes bancaires américains et étrangers, totalisant 345 millions de dollars, Reginald Fowler pourrait facilement échapper à la justice américaine s’il arrivait à quitter le pays.

Passible de 30 ans d’emprisonnement, l’accusé et sa shadow bank n’auraient jamais remboursé 851 millions de dollars liés à sa relation avec Crypto Capital.

Des “preuves substantielles de conduite frauduleuse” de Bitfinex et Tether

Cette affirmation du procureur général de New York est adressée dans une réponse qui vise à contrer la demande de suspension/annulation des avocats de Tether, concernant la première accusation.

Le procureur précise qu’il s’appuie sur le Martin Act, une loi américaine qui permet de « mener des enquêtes sur les soupçons de fraude liés à l’achat, à la vente ou à l’échange de valeurs mobilières [securities] et de marchandises [commodities] ».

Plus précisément, les accusations portées contre Bitfinex et Tether sont les suivantes :

  • Bitfinex a omis de divulguer à ses clients qu’il avait « perdu environ 851 millions de dollars de fonds (…) au profit de Crypto Capital » entre le milieu et la fin de 2018 ;
  • Bitfinex avait connaissance, depuis ce refus de Crypto Capital de restituer les fonds, que son exchange allait avoir « des difficultés extrêmes pour répondre aux demandes de retrait de ses clients », toujours sans les prévenir ;
  • en novembre 2018, pour tenter de couvrir cette perte, Bitfinex a reçu 525 millions de dollars depuis les réserves de contrepartie de Tether pour son USDT. Ce qui ajoute aux charges du procureur des déclarations trompeuses de Tether, qui parlait jusqu’à février 2019 d’une contrepartie « entièrement garantie par des dollars ».

Sur ce dernier point, le procureur général demande d’ailleurs la divulgation de documents sur l’entente présumée entre Bitfinex et Tether.

Depuis, les avocats de iFinex (la société mère de Bitfinex et Tether) ont déjà renouvelé leur demande de suspension de ces accusations, expliquant qu’elles sont basées sur « des faits incomplets ou inexacts et selon une norme juridique erronée ».

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

2 Commentaires

  1. Quelqu”un pourrait m’éclairer sur le devenir de 01crypto.
    Ils m’ont arnaqué et je souhaite récupérer mes fonds.
    La justice ne peut m’aider sans avoir plus d’éléments
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici