Blanchiment-argent

Bitfinex retrouvera-t-elle ses 880 millions de dollars ?

Trading du CoinTrading du Coin

Le président de Crypto Capital – Ivan Manuel Molina – vient d’être inculpé en Pologne pour des soupçons de blanchiment d’argent lié à un cartel international de drogue. C’est le deuxième membre de Crypto Capital à être inculpé. Faisons le point sur ce que cela pourrait signifier pour les 880 millions de $ bloqués de Bitfinex.

Les têtes dirigeantes de Crypto Capital tombent les unes après les autres

Après son président Ivan Manuel Molina, c’est le directeur Oz Yosef de Crypto Capital qui est accusé de plusieurs malversations financières. Le procureur du district sud de New York a inculpé l’homme pour les trois chefs d’accusation suivants : complot en vue de commettre une fraude bancaire, fraude bancaire, et complot en vue d’exploiter une entreprise non autorisée de transfert de fonds, selon Cointelegraph.

L’exchange Bitfinex s’est vivement défendu d’avoir une quelconque implication dans les agissements de son prestataire de paiement Crypto Capital, et se déclare même victime de ces fraudes dans une publication en date du 25 octobre :

« (…) Crypto Capital a traité certains fonds pour, et au nom, de Bitfinex pendant plusieurs année (…) Parmi les fausses déclarations de Crypto Capital, la société a fait régulièrement référence à son intégrité, son expertise bancaire, son solide programme de conformité et à ses licences financières. Tout ceci a été fait pour nous persuader que Crypto Capital était capable de traiter les transactions de Bitfinex. Bitfinex est victime de fraudes (…)».

Rappelons que le groupe iFinex (société mère de Bitfinex et Tether) a récemment porté devant la justice sa demande pour recouvrir les 880 millions de dollars du crypto-exchange, toujours bloqués sur les comptes de Crypto Capital.

Kraken, Binance et d’autres exchanges à priori peu concerné

Le gel de tous les avoirs de Crypto Capital a été un réel coup dur pour Bitfinex, qui a du souscrire un emprunt controversé de 900 millions d’USDT à société sœur Tether, avant de se lancer également dans l’ICO de son token LEO.

Bitfinex n’est pas le seul crypto-exchange à être passé par Crypto Capital. Binance, BitMEX et Kraken auraient également utilisé le prestataire de paiement pour leurs fonds, ainsi que le défunt QuadrigaCX. Leur relation semble toutefois moins dramatique que celle de Bitfinex, Kraken a même tenu a clarifier la situation, précisant dans un tweet que la plateforme n’avait plus de liens avec Crypto Capital depuis un moment :

« Kraken a réduit ses comptes [auprès de Crypto Capital] à zéro et a mis fin à sa relation avec ce prestataire de paiement au début de 2017. Depuis, Kraken n’a eu absolument aucune exposition aux opérations de cette société. Nous et nos clients ne sommes pas affectés par la situation ».

Bitfinex retrouvera-t-elle ses 880 millions de dollars ?

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar