Bitfinex : vers un “Bitfinex Coin” émis via une IEO ?

Trading du CoinTrading du Coin

La cryptosphère a récemment été marquée par les accusations de la justice new-yorkaise portant sur 850 millions de dollars manquants/bloqués dans les réserves d’USDT de Bitfinex et Tether. Mais loin de se laisser abattre, Bitfinex préparerait un token natif à son exchange, ainsi qu’un système d’IEO.

Le “Bitfinex Coin” comme nouveau token d’exchange ?

Cette nouvelle, qui n’est pour l’instant qu’une rumeur, est partie d’un trader chinois réputé – Zhao Dong – qui se trouve être également un actionnaire de Bitfinex :

« Bitfinex a un plan pour émettre son exchange token, même si les détails n’ont pas encore été finalisés ».

Bitfinex suivrait-il la voie de Binance (avec le BNB) en émettant son token natif ? En tout cas, Zhao Dong explique que l’exchange pourrait ainsi émettre pour une valeur 850 millions de dollars de ces tokens.

Une somme qui correspond étrangement au montant sous séquestre qui a défrayé la chronique la semaine dernière. Et d’ailleurs à ce sujet, le trader chinois explique que le directeur financier (CFO) de Bitfinex – Giancarlo Devasini – lui a personnellement assuré que ces fonds seraient débloqués rapidement, dans les prochaines semaines.

Bitfinex va-t-il aussi se mettre aux IEO ?

Les Intial Exchange Offering ont fait leur apparition cette année, avec des premières émissions de tokens gérés par exchange, comme le BitTorrent Token (BTT) sur le Binance Launchpad.

Cette fois, la rumeur vient de Dovey Wandu fonds blockchains Primitive Ventures – qui aurait eu directement cette information d’actionnaires de Bitfinex :

Ici, il s’agirait d’un milliard de dollars que Bitfinex chercherait à lever lors d’une première IEO, peut-être pour son propre token, si cette rumeur devait se recouper avec la précédente ?

Il semble que nous sommes encore loin de ne plus entendre rumeur sur rumeur concernant Bitfinex. Le problème étant qu’il extrêmement difficile de démêler le vrai du faux, ce qui a tendance à nous laisser perplexes.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar