Binance s’allie à Paxos pour lancer son stablecoin, le BUSD

Trading du CoinTrading du Coin

La plateforme d’échange Binance a annoncé le lancement de son propre stablecoin le BUSD. Pour ce faire, elle s’est associée avec l’émetteur de stablecoin Paxos.

Binance est connu pour son activité en ébullition constante, après le lancement de deux plateformes de produits dérivés crypto et de son service de prêts crypto Binance Lending. Voilà désormais que la plateforme souhaite se placer sur le marché des stablecoins.

Binance à l’assaut des stablecoins

Le nouveau token en question sera naturellement adossé au dollar américain et s’appellera le Binance USD (BUSD). Ce stablecoin rattaché au dollar à un taux de 1:1 sera émis sur la blockchain Ethereum, mais pourrait être “migré vers la Binance Chain dans le futur”, selon le porte-parole de Binance.

Le BUSD sera d’abord disponible à l’achat (et au rachat) sur la plateforme de Paxos contre des dollars. De plus, lors de son lancement à proprement parler sur Binance, il sera possible de l’échanger contre trois cryptomonnaies : Bitcoin (BTC), Binance Coin (BNB) et Ripple (XRP). 

Il ne s’agit pas de la première incursion de l’échange en territoire de stablecoins, puisqu’en juin dernier un projet expérimental de token adossé à la livre sterling (BGPD) avait déjà fait les gros titres.

Partenariat avec Paxos et approbation par la NYDFS

Pour mener à bien ce nouveau projet, la plateforme d’échange s’est donc alliée avec la société Paxos Trust Company. Celle-ci est déjà familière de l’émission de stablecoins, émettant déjà son propre stablecoin, le PAX. Dans le cadre de ce partenariat, Paxos sera en charge de l’émission ainsi que du gardiennage et de l’audit régulier de la réserve fiduciaire de dollars.

Changpeng Zhao alias CZ – CEO de Binance – s’est montré très enthousiaste vis-à-vis de ce partenariat :

« Paxos est à la pointe du marché des fiducies digitales et nous sommes ravis de travailler avec eux pour développer notre stablecoin natif », CZ.

Cerise sur le gâteau pour les deux partenaires : l’ensemble de cette opération a obtenu l’approbation de la part du New York Department of Financial Services (NYDFS) : le BUSD sera donc utilisable aux USA, incluant l’Etat de New-York connu pour son régime pour le moins strict vis-à-vis des cryptoactifs.

Il faudra à présent attendre le 12 septembre et le sommet “Invest : Asia 2019” pour plus de détails concernant cette nouvelle expansion. Binance et Paxos y enverront des représentants, et il est possible qu’ils aient des choses à raconter.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar