Après le massacre de GameStop (GME), le courtier fauché Robinhood est renfloué (3,4 milliards de $)

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Quand on aime, on ne compte pasDurant la frénésie qui a touché l'action GameStop la semaine dernière, les utilisateurs de Robinhood se sont réveillés en constatant qu'ils ne pouvaient plus acheter certaines des actions les plus en vogue du marché. L'application avait imposé des restrictions sans précédent sur les transactions. Cette semaine, elle a levé plus de 3,4 milliards de dollars… contrainte et forcée.

Robinhood lève 3,4 milliards de dollars auprès de ses investisseurs historiques

Robinhood a sollicité ses investisseurs afin de l'aider à surmonter la frénésie des transactions sur des actions telles que GameStop (GME). Les investisseurs historiques ont répondu présents et ont réinvesti dans l'application. Andreessen Horowitz, Sequoia et Index Ventures ont participé au tour de table mené par Ribbit Capital. Ils ont ainsi pu réaliser une levée de fonds record en seulement quelques jours.

Robinhood a donc reçu en une semaine plus de fonds qu'en huit ans. Cette injection massive, accompagnée de déclarations sur le recours à d'importantes lignes de crédit, semble expliquer une partie des restrictions mises en place par l'application.

Le business modèle de Robinhood mis à rude épreuve

Robinhood est un courtier d'un nouveau genre qui a su séduire le grand public depuis le début de la pandémie. Avec ses transactions gratuites et son expérience utilisateur intuitive, il a su réconcilier le public US avec la bourse.

Mais cette croissance rapide a joué des tours au courtier. Du fait du décalage entre le moment où les utilisateurs prennent position et le versement effectif de leur fonds, Robinhood doit avoir un compte auprès d'une chambre de compensation. Plus le marché est volatil, plus les chambres demandent des dépôts importants pour couvrir les positions.

Stop

Lors de l'euphorie de la semaine dernière, la chambre partenaire de Robinhood lui a demandé d'augmenter drastiquement son dépôt de garantie. Il semble que ce soit cet élément qui ait incité le courtier à suspendre le trading sur certaines actions.

L'entreprise n'avait pas suffisamment de liquidités pour couvrir de nouvelles positions et aurait donc interrompu le trading. Cet état de fait n’exclut pas que l'application ait subi des pressions, mais est également de nature à rationaliser cette décision.

Thomas G.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.


PARTAGER