Ethereum, la guerre des clones : Bain de sang sur ETHPOW, ETHFair (ETF) et Classic (ETC)

L’apparition il y a quelques jours de l’Ethereum nouveau a laissé – outre un souvenir mémorable à ses spectateurs – une ribambelle d’héritiers, sous la forme de divers « forks » du réseau original. Ces descendants, plus ou moins légitimes, tentent désormais tant bien que mal de maintenir et faire vivre l’héritage initial de leur ancêtre commun. Des premiers pas, marqués par des conditions de marché difficiles et dont aucun ne semble pouvoir sortir indemnes.

That all fork’s

« Dès que l’on est plus de deux, l’authentique s’évapore » expliquait en son temps l’écrivain Michel Polac. De sages paroles, dont les créateurs de projets crypto ne semblent avoir cure, tant une grande partie de l’énergie innovatrice de l’industrie se résume souvent à tenter de dupliquer l’existant – généralement en sensiblement moins bien – ou encore à occuper une place encore chaude laissée vacante par tel ou tel ténor de l’industrie, parti conquérir d’autres territoires (le constat s’applique également en matière de collection NFT, mais c’est un autre sujet).

Ainsi en est-il des forks d’Ethereum, qui, contrairement à Ethereum Classic, dont on chantait les louanges il y a peu, semblent avoir bien des difficultés à conserver la tête hors de l’eau, quelques jours à peine après leur naissance.

En effet, comme vous ne l’ignorez pas, nous vivons désormais dans un monde post-The Merge d’Ethereum.

La seconde capitalisation du marché crypto a, sans encombre, effectué sa mue, la faisant passer de son modèle natif en preuve de travail (PoW, comme l’ainé Bitcoin), à un modèle jugé plus efficient de Preuve d’Enjeu (PoS), présenté par ses concepteurs comme plus adapté aux défis de demain, notamment sur les plans environnementaux et énergétiques.

Si l’on jugera de la pertinence de ces derniers points dans le temps long, certains effets collatéraux se sont déjà fait sentir dans l’écosystème, en l’occurrence l’apparition de divers forks d’Ethereum, ayant pour point commun la conservation du modèle de consensus initial PoW. Et, parmi ces derniers, ETHPow et Ethereum Fair.

Classic, ETHPOW, Ethereum Fair : 3 ethers dans le désert

On parlait déjà en détail de ETHPow depuis plusieurs semaines, comme le potentiel héritier désigné et gardien de l’héritage ancestral de la création de Vitalik Buterin.

Un « projet » apte autant à conserver la flamme du « vrai » Ethereum qu’à combler les mineurs laissés pour compte dans la transition (bien sûr, il se trouvait toujours des fâcheux pour mentionner timidement Ethereum Classic comme le « véritablement vrai Ethereum authentique », mais passons).

Quoi qu’il en soit, pour l’heure, la déception est palpable. Valorisé en IOU ces derniers mois aux alentours de 55 $, ETHPOW est actuellement en plein bouillon, à moins de 5 $, en baisse de 45 % ce week-end.

Cours d'Ethereum ETHPOW le 19 septembre 2022

Autre prétendant à la couronne, Ethereum Fair (ETF) qui, à défaut d’être un prince charmant aux yeux du marché a plutôt tout du prince qu’on sort (vous l’avez ?). En effet, avec un cours actuel à moins de 2 $, Ethereum Fair n’a pour le moment pas grand-chose de la bonne affaire.

cours Ethereum Fair

>> Retrouvez l’unique et véritable Ethereum sur FTX et récupérer 8% de rendement au passage (lien commercial)<<

Comment récupérer et visualiser les forks ETHPow et Ethereum Fair ?

Que les choses soient entendues : maintenu de manière approximative, ne présentant pas la moindre garantie de sécurité et potentiellement voués à aller nulle part, le Journal du Coin ne vous encourage pas à jouer avec le feu (et les forks) d’Ethereum.

Pour autant, en tant que fork digne de ce nom, vous avez pu bénéficier d’une allocation de token si vous déteniez des ETH sur un portefeuille non custodial (si vous utilisez les services d’une plateforme supportant le fork, comme Binance par exemple, vous n’avez rien à faire).

Si pour autant vous voulez voir ces tokens, et éventuellement les transférer vers des exchanges en supportant le trading (FTX par exemple, pour ETHPOW ou Poloniex pour Ethereum Fair), il vous suffira de rajouter les deux réseaux sur Metamask.

Pour ce faire, ouvrez Metamask et rendez-vous sur l’options « Ajouter un réseau »

Ajouter un réseau sur Metamask

Vous serez amené sur une page où il conviendra de renseigner quelques paramètres techniques.

Pour ajouter les informations de réseau ETHPOW

Pour ajouter les informations de réseau Ethereum Fair

Ces paramétrages effectués, vous devriez voir apparaître vos tokens. A vous désormais de déterminer si il est urgent de se débarrasser de ces derniers avant que leur valeur ne se soit encore étiolée, ou si vous préférez jouer la carte du hold long-terme, dans l’espoir d’un retour gagnant.

Tout ça ne vous dit rien qui vaille ? Venez acquérir et trader vos premiers véritables ethers et autres cryptomonnaies en vous inscrivant sur FTX. Vous y bénéficierez de 8% d’intérêts composés sur tous vos actifs cryptos (lien commercial, voir conditions sur le site officiel).

Hellmouth Banner

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Recevez un condensé d'information chaque jour