Vitalik Buterin Ethereum ETH

Vitalik annonce une forte réduction de l’inflation pour Ethereum 2.0

Trading du CoinTrading du Coin

Le réseau Ethereum s’apprête à voir son mode de consensus passer du Proof of Work au Proof of Stake, lors de la mise à jour vers Ethereum 2.0. Cette transition s’accompagnera d’une réduction drastique du nombre d’ethers créés annuellement, selon une annonce de Vitalik Butterin. 

Réduction de l’inflation sur Ethereum 2.0

Invité dans le cadre du podcast POV, Vitalik Butterin s’est exprimé sur les modifications qui seront apportées à Ethereum 2.0 concernant l’émission monétaire annuelle.

Au cours de son interview, Vitalik Butterin a attesté que le choix du Proof of Stake pour Ethereum 2.0 était motivé par la volonté de réduire l’émission annuelle d’ethers (ETH).

« L’une des raisons pour lesquelles nous passons au Proof of Stake réside dans la volonté de réduire considérablement l’émission. Ainsi, dans les spécifications de l’ETH 2.0, je pense que nous avons calculé que l’émission maximale théorique serait d’environ 2 millions par an si tout le monde participait » a-t-il déclaré.

En comparaison, le réseau Ethereum 1.0 permet la production d’environ 4,7 millions d’ETH chaque année. Concernant les 2 millions annoncés pour Ethereum 2.0, Vitalik rappelle qu’il s’agit d’une limite haute. L’émission devrait se situer dans une fourchette allant de 100 000 à 2 millions d’ETH chaque année. À savoir une réduction allant de 48 à 98 % par rapport à l’émission actuelle.

Le créateur d’Ethereum a également mis en avant sa volonté de réduire le nombre d’ETH en circulation (circulating supply) grâce à processus de destruction (burn) d’une partie des frais de transactions.

Les investisseurs accumulent des ETH

Suivant un comportement similaire aux détenteurs de bitcoins en attente du halving, le nombre de holders d’ethers ne cesse d’augmenter.

En effet, selon les données de Glassnode, 77 % des ETH qui ne sont pas stockés dans un smart contract n’ont pas été déplacés depuis 6 mois, et 31,6 % n’ont pas bougé au cours des deux dernières années.

Évolution du nombre d’ETH n’ayant pas été déplacé en fonction du temps. Source.

Ces données permettent de mettre en évidence un phénomène d’accumulation du côté des investisseurs, probablement en attente de la transition vers Ethereum 2.0.

Celui-ci peut également s’expliquer par une accumulation en vue de réunir les 32 ETH nécessaires pour prendre part au processus de validation des transactions sur Ethereum 2.0.

Évolution du nombre d’adresses détenant plus de 32ETH (en bleu)

L’arrivée prochaine d’Ethereum 2.0 fait monter un sentiment d’excitation dans l’ensemble de sa communauté. Il va falloir s’armer de patience et attendre la validation des différents testnets déployés.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1 COMMENTAIRE

  1. Réduction de l’émission d’ Ether et destruction de stock. Le tout avec une accumulation notoire. Cela doit créer une raréfaction des Ether sur le marché. L’objectif des 230€ est très proche… en attendant la suite du PoS 2.0

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici