Ethereum

Schlesi : le nouveau testnet multiclient d’Ethereum 2.0

Trading du CoinTrading du Coin

Ethereum 2.0 représente une mise à jour d’envergure pour le réseau Ethereum. Celle-ci vise principalement à résoudre le problème de scalabilité du réseau à travers diverses mesures. Un nouveau réseau de test (testnet) vient d’être mis en ligne pour tester l’aspect multiclient du réseau. 

Le testnet Schlesi

Lundi 27 avril, le développeur Afri Schoeden annonçait sur Twitter le lancement du tesnet Schlesi.

Comme les testnets qui l’ont précédé et ceux qui suivront, son objectif est de tester un certain nombre de caractéristiques propres à Ethereum 2.0, comme nous l’a expliqué Afri Schoeden :

« Ce testnet sera l’un des nombreux testnets de courte durée permettant de tout tester dans les conditions du mainnet, non seulement la mise en réseau, mais aussi la synchronisation, le consensus, la validation, le slashing, etc. »

La grande révolution d’Ethereum 2.0, à savoir le passage du Proof of Work au Proof of Stake, est également testé sur ce réseau. Cependant, « il ne s’agit pas encore d’un testnet incitatif, a déclaré Afri Schoeden, l’accent est mis uniquement sur les aspects techniques plutôt que sur le comportement économique. »

Ethereum 2.0 est un projet commun à plusieurs groupes de développeurs. Il existe plusieurs clients permettant de communiquer avec le réseau, ce qui implique que les différentes implémentations doivent être en mesure de communiquer entre elles.

C’est sur ce point que le testnet Schlesi prend tout son sens. En effet, c’est le premier testnet à ce jour qui permettra de tester le côté multiclient d’Ethereum 2.0. Au moment de la rédaction, deux des sept clients Ethereum sont compatibles avec celui-ci, à savoir les clients Lighthouse et Prysm.

Prysmatic Labs Logo

La mise en place de ce testnet pourrait bien présager un déploiement de la phase 0 de la transition d’Ethereum 2.0 dans les mois à venir. Comme l’avait expliqué le développeur Justin Drake : « la phase 0 ne sera pas initiée avant qu’au moins 3 clients principaux soient fonctionnels sur Ethereum 2.0. »

Quelles différences entre tous les testnets ?

J’entends déjà certains d’entre vous se demander : encore un testnet ? À quoi bon en avoir autant ?

En effet, nous vous annoncions récemment le lancement du testnet Topaz dont l’objectif était de tester le système de validation sur Ethereum en Proof of Stake.

Alors, à quoi bon avoir plusieurs testnets ? La réponse est simple : ces derniers n’ont pas les mêmes objectifs. 

Comme l’explique Afri Schoedon, Topaz est un testnet à client unique, à la différence de Schlesi. Topaz s’adresse au public et aux utilisateurs finaux et son but ultime est de tester le client Prysm.

De son côté, Schlesi permettra de valider l’ensemble des spécifications auprès de plusieurs logiciels clients :

« L’objectif est de comprendre comment les clients travaillent ensemble, ce qu’ils n’ont jamais fait auparavant dans les conditions du réseau principal. Cela donne aux développeurs de logiciels clients la possibilité de stabiliser le réseau avant de lancer des réseaux de test multiclients publics. » a déclaré Afri Schoeden. 

Ethereum Schlesi Genesis live
Il est même possible de suivre le déploiement de Schlesi, le Genesis Event.

Selon Vitalik Butterin, la phase 0 sera lancée lorsqu’un testnet multiclient aura tourné suffisamment longtemps sans erreurs. Il nous reste alors qu’à attendre que d’autres clients réussissent à se connecter au réseau et que celui-ci reste résistant pendant plusieurs mois. 

Image :Shutterstock.com

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici