Brésil et Argentine : main dans la main pour mettre en place une monnaie commune

Deux géants contre l’inflation – La pandémie mondiale de la Covid-19 et toutes ses conséquences ont mis à mal de nombreuses économies à travers le monde. Depuis, la planète entière voit l’inflation un peu partout, n’épargnant aucun secteur, aucun agent économique. L’Argentine est en proie à une inflation structurelle qui dure depuis des décennies. Les questions monétaires font partie des grands enjeux présents et futurs. Si l’on en doutait, le rapprochement monétaire des deux plus grandes économies d’Amérique du Sud (avec le Brésil) amène de l’eau au moulin de la refonte de la monnaie.

Brésil-Argentine : deux destins liés par une monnaie unique ?

D’après une information rapportée par le Financial Times en fin de semaine dernière, les présidents brésilien et argentin vont discuter, cette semaine, de la création d’une monnaie commune. Fraîchement intronisé au Brésil, Lula et son gouvernement débutent leur mandat avec une question épineuse qui sera probablement réglée grâce à la coopération.

« Il y aura une décision pour commencer à étudier les paramètres nécessaires pour une monnaie commune, ce qui inclut des questions allant des enjeux budgétaires au poids de l’économie (de chaque pays), en passant par le rôle des banques centrales. »

Sergio Massa, ministre argentin de l’Economie

Le projet en est donc à ses balbutiements et devrait voir les premières briques posées cette semaine, toujours d’après le Financial Times. Les deux chefs d’État ont prévu des discussions et une annonce officielle auprès des médias dans la semaine à venir.

Toutefois, Sergio Massa se montre prudent et mesure bien la somme de questions complexes à régler afin d’avancer dans un projet de monnaie commune. La coopération monétaire offre de nouvelles perspectives de développement, de circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux. Ce n’est pour autant pas la panacée, et le Ministre le confirme :

« [il] ne [veut] pas créer de faux espoirs. C’est le premier pas d’un long chemin que l’Amérique latine doit parcourir. »

>> Vous préférez garder vos cryptos à l’abri ? Choisissez un portefeuille Ledger (lien commercial) <<

Nouvelle couche monétaire : un remède pour un continent en crise ?

Unis, les deux mastodontes économiques peuvent influer sur le centre de gravité du continent et, pourquoi pas, y créer une nouvelle dynamique sur la base d’une monnaie unique, comme au sein de l’Union européenne.

À eux seuls, ces deux pays représentent environ 260 millions d’individus, soit plus de 50 % de la population du continent sud-américain. Le projet n’en est qu’à l’étape des discussions pour l’instant. Comme nous l’avons évoqué brièvement, une montagne de questions commerciales, légales et pratiques se posent. Cette construction prendra du temps, au même titre que l’intégration européenne qui s’est étalée sur plusieurs décennies.

Tous les voisins et partenaires régionaux sont conviés aux discussions. Si le projet venait à voir le jour de manière effective, il est difficile d’imaginer que d’autres pays ne se rapprochent pas de ce système. De telles initiatives peuvent créer de nouvelles dynamiques économiques, intracontinentales et rejaillir sur la croissance en Amérique du Sud. La zone représente actuellement près de 5 % du PIB mondial.

Le projet est en réalité dans les cartons depuis plusieurs années et a été évoqué dès 2019. La Banque centrale du Brésil avait apposé son veto à l’époque. Le nouvel élan politique brésilien pour donner un second souffle à ce projet économique, qui s’il se met en place, pourrait façonner la croissance du continent pour les prochaines décennies.

En crypto, ne faites pas l’économie de la prudence ! Ainsi, pour conserver vos avoirs cryptographiques à l’abri, la meilleure solution est encore un wallet hardware personnel. Chez Ledger, il y en a pour tous les profils et toutes les cryptos. N’attendez pas pour mettre vos capitaux en sécurité (lien commercial) !

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour