StarkWare lève 50 millions $ pour préparer les nouveaux standards de l’industrie crypto

StarkWare prêt au décollage ?Les levées de fonds gigantesques se succèdent à un rythme effréné pour les projets cryptos, et qui plus est, avec la bénédiction de grands noms de la finance et de l’investissement. Cette fois, c’est la technologie de StarkWare pour les solutions de seconde couche d’Ethereum qui bénéficie de l’aide du géant du capital-risque Sequoia Capital pour financer son développement.

Une capitalisation de 2 milliards $ pour StarkWare

Il ne se passe presque plus un jour sans que l’on apprenne un nouvel investissement massif dans un projet de cryptomonnaies. Loin de la folie des ICO (Initial Coin Offering) de 2017-2018 qui a surtout concerné les particuliers (avec les dérives qu’on connait), ce sont désormais de grosses firmes de capital-risque (VC) qui n’hésitent plus à financer la croissance des crypto-sociétés.

Dans un communiqué de presse parue ce 16 novembre, les équipes de StarkWare ont ainsi annoncé fièrement que leur projet crypto avait réussi une levée de fonds totalisant la jolie somme totale de 50 millions de dollars.

Levée de fonds de Starkware

Ce tour d’investissement de Série C a été mené par la société de capital-risque Sequoia Capital. On rappellera que cette institution des levées de fonds a, en leur temps, participé aux tours de financement de Cisco, Apple, Youtube ou Facebook… Par ailleurs, d’autres noms bien connus du financement de projets cryptos ont également participé, tels que Paradigm, Three Arrows Capital, Alameda Research (derrière la plateforme FTX) et Founders Fund.

Cette levée de fonds survient seulement sept mois après un tour de série B, qui avait déjà réussi à rapporter de 75 millions de dollars au projet. Avec le dernier financement en date, la société fondée en 2018 est désormais valorisée à un total impressionnant de 2 milliards de dollars.

« Cette valorisation nous rend plus confiants que jamais dans notre vision. En donnant aux blockchains les moyens de s’étendre à l’échelle mondiale, les personnes de tout statut économique pourront progressivement cesser de confier leurs données aux mains des grandes entreprises, et les contrôler elles-mêmes à la place. »

Eli Ben-Sasson, cofondateur et président de StarkWare

>> Préparez le prochain bull run de Bitcoin en vous inscrivant dès maintenant sur la plateforme FTX <<

StarkWare veut démultiplier les capacités des réseaux blockchains

Le projet StarkWare, basé en Israël, a développé une technologie, destinée aux solutions de seconde couche d’Ethereum (ETH), qui utilise la technologie des ZK-rollups pour drastiquement augmenter le nombre de transactions par seconde possibles sur le réseau.

« Aujourd’hui, les blockchains ne peuvent tout simplement pas gérer le volume de transactions nécessaire à une utilisation massive (…) La technologie basée sur les mathématiques inventée par StarkWare est la main invisible qui augmente la bande passante de la blockchain, lui donnant la capacité de servir tout le monde. »

Eli Ben-Sasson, cofondateur et président de StarkWare

Les travaux de StarkWare sont d’ailleurs déjà utilisés par des projets blockchains dYdX, Sorare et Immutable X notamment. Car cette utilisation plus efficiente des réseaux blockchains permet non seulement de réduire les frais de transaction, mais aussi leur empreinte carbone, tant décriée par les écologistes : plus de transactions pour des coûts similaires.

Ce présent financement de série C va permettre de soutenir le déploiement de la plateforme « StarkNet », une solution de seconde couche propre à StarkWare cette fois. Elle permettra à quiconque de créer des applications décentralisées (DApps) en utilisant la technologie des ZK-rollups développée par StarkWare.

Pour tous les réseaux blockchains, la question de la scalabilité (l’évolutivité du nombre de transactions/seconde) est un sujet primordial pour envisager toute adoption à l’échelle globale. Même le roi des cryptos, Bitcoin, n’y échappe pas, et a besoin de cette évolution, qui passera sans nul doute par le biais de son Lightning Network.

C’est désormais toute l’économie dite « traditionnelle » qui se met en ordre de bataille pour profiter des potentialités de Bitcoin et des cryptomonnaies. Et vous ? N’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie de vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour