Le sénat Américain barre la route du Yuan numérique

Le billet vert voit rouge – Le yuan numérique fait-il finalement plus trembler le dollar que Bitcoin (BTC) ou les stablecoins ? Le représentant du Minnesota Tom Emmer avait demandé aux athlètes américains participant aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin de cette année, de ne surtout pas se servir de la monnaie numérique chinoise. Les avertissements émis par les hommes politiques américains n’ont toutefois pas empêché le yuan numérique de briller durant les Jeux, dépassant même Visa sur le nombre de transactions. Des sénateurs américains sortent désormais l’arme législative pour tenter de faire barrage à l’adoption massive de la monnaie numérique chinoise.

>> Inutile de tourner en rond pour gagner des intérêts avec vos USDC sur Kucoin (lien affilié). <<

Barrer la nouvelle Route de la Soie : un projet de loi pour entraver l’adoption du yuan numérique

Les sénateurs Bill Cassidy et Marsha Blackburn ont présenté le 9 mars 2022, le projet de loi « Say No to the Silk Road Act» ou « Dites Non à la Route de la Soie » dans un contexte marqué par une inquiétude grandissante quant au développement de l’adoption du yuan numérique.

Le communiqué publié sur le site du sénat concernant ce projet de loi, souligne les risques que feraient peser le yuan numérique sur les Etats-Unis. La monnaie numérique chinoise « pourrait permettre à des pays comme la Russie de contourner les systèmes financiers mondiaux comme SWIFT ».

Le yuan numérique donnerait également au Parti communiste chinois (PCC), « le pouvoir de collecter des données personnelles sur les utilisateurs » aussi bien en Chine, qu’à l’étranger.

Cette crainte quant à une collecte des données personnelles des utilisateurs, contraste avec le discours du gouverneur de la Banque populaire de Chine, Gang Yi, qui avait tenté de rassurer quant à la confidentialité offerte par le yuan numérique. La monnaie numérique chinoise respecterait le principe d’anonymat pour les petites transactions. Le régulateur n’interviendrait que pour les transactions importantes.

Le projet de loi Say No to the Silk Road Act vise entre autres à « obliger le Département d’État à émettre un avertissement sur le Yuan numérique ». Il demande également au secrétaire au commerce de produire des rapports sur « les mesures d’application commerciale concernant le yuan numérique ».

Les sénateurs veulent enfin à travers ce projet de loi, décourager l’utilisation du yuan numérique par les gouvernements étrangers :

« Exiger que tout gouvernement étranger qui reçoit une aide par le biais du programme de financement militaire étranger révèle si le gouvernement utilise le yuan numérique comme monnaie de règlement ou de réserve. »

Les Etats-Unis peuvent-ils réellement empêcher une adoption massive du yuan numérique grâce à son arsenal législatif et diplomatique ? L’adoption de la monnaie numérique chinoise en Chine a déjà une bonne longueur d’avance sur les dispositifs anti-MNBC des Etats-Unis. Le yuan numérique bénéfice par exemple depuis le mois de janvier 2022, du soutien de WeChat et de son milliard d’utilisateurs actifs.

Le temps de la régulation est venu, et avec lui celui de l’incertitude. Il est INDISPENSABLE de faire travailler vos stablecoins en toute sécurité. Gagnez des intérêts avec vos USDC sur Kucoin Lending (lien affilié).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour