Blockchain et banques centrales – La Fed fait appel à la même crypto-société que la Chine

Des crypto-spécialistes plébiscités – La Chine est parmi les nations les plus avancées sur sa monnaie numérique de banque centrale (MNBC), ce qui inquiète les États-Unis pour l’hégémonie du dollar. Pour répliquer, la Réserve fédérale (la Fed) fait appel à une société blockchain, Cypherium, qui a justement déjà travaillé sur des projets chinois de blockchains, liés au yuan numérique.

Des pros de la blockchain pour aider la Fed dans la course aux MNBC

Comme le confirme le très récent ordre exécutif de Joe Biden sur les cryptos, se doter de leur propre monnaie numérique de banque centrale est devenue une « grande urgence » pour les États-Unis. Mais à force de tergiversations, le dollar numérique a pris bien du retard sur ses concurrents étrangers.

Comme le rapporte notamment Cointelegraph, la Réserve fédérale américaine semble toutefois enfin commencer à s’entourer d’experts du secteur blockchain. La Fed a en effet révélé récemment un nouveau service (encore en construction) de paiements instantanés, appelé « FedNow ».

Si FedNow ne sera pas lancé avant 2023, on retrouve déjà une société blockchain parmi les 70 fournisseurs de services collaborant à ce projet. Il s’agit de la crypto-entreprise Cypherium, basée à New York.

« (…) la participation de Cypherium au projet [FedNow] aidera les organisations à identifier, et à se connecter, avec les partenaires dont elles auront besoin pour construire les solutions de bout en bout que le marché exige. »

Nick Stanescu, directeur commercial de FedNow
logo de la FED au Etats-Unis
La Fed fait appel à une socièté blockchain qui s’occupe également des infrastructures chinoises.

>> Les MNBC vous laissent de marbre ? Gagnez des intérêts avec vos stablecoins sur Kucoin (lien affilié). <<

Cypherium a déjà travaillé au développement d’infrastructures liées au e-yuan

La société Cypherium est donc spécialisée sur les solutions de paiements instantanés, mais également sur l’interopérabilité des blockchains et sur les MNBC. Autant dire qu’il s’agit là d’un partenaire tout désigné pour la Fed et son futur e-dollar.

Surtout que, comme évoqué en introduction, Cypherium a déjà fait ses preuves. Ces spécialistes de la technologie des registres distribués (DLT) ont précédemment travaillé avec la municipalité de Suzhou en Chine, pour développer l’infrastructure blockchain de la ville.

« Nous sommes la seule société blockchain sélectionnée jusqu’à présent [pour FedNow] (…) les consommateurs pourront utiliser le portefeuille numérique ou la technologie blockchain de Cypherium dans le cadre de ce projet (…) la technologie de Cypherium permettra également l’interopérabilité avec d’autres systèmes de paiement pour les consommateurs. (…) »

Sky Guo, PDG de Cypherium

La Fed et les États-Unis ont sans doute raison d’accélérer le mouvement pour développer leur MNBC. Car même si leur principal concurrent reste la Chine, de plus en plus d’autres pays se dotent de leur monnaie numérique. C’est notamment le cas très récent de la Banque centrale des Philippines, qui a lancé des tests pour son peso numérique.

L’univers crypto est parfois complexe à appréhender. Faites le choix de la tranquillité et automatisez vos ordres grâce au Trading Bot de Kucoin. Créez facilement votre stratégie, ou copiez celles des meilleurs traders de la plateforme (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour