Les banques tremblent face au Bitcoin – Un grand concours lancé pour trouver la monnaie numérique parfaite ?

Des cryptos oui, mais tenues en laisse – Les banquiers centraux à travers le monde ont de grosses gouttes de sueur (et le dénigrement facile) quand ils constatent le succès croissant de Bitcoin (BTC). Leur solution est une fuite en avant permanente, pour sortir le plus vite possible leur propre monnaie numérique de banque centrale (MNBC) afin de tenter de faire barrage à l’adoption généralisée du roi des cryptos.

Des MNBC pour contrer l’essor de Bitocin

Pour ne pas laisser le champ libre à Bitcoin et aux cryptomonnaies décentralisées, l’Autorité monétaire de Singapour (« MAS » en anglais) va mettre tous les moyens possibles pour développer sa monnaie numérique de banque centrale (MNBC ou CBDC en anglais).

La banque centrale de la cité-État lance ainsi un concours d’échelle mondiale, appelé « Global CBDC Challenge », pour trouver des solutions viables dans le cadre de l’émission d’une MNBC de détail (destinée aux échanges des particuliers).

Ce concours est lancé en partenariat avec une pléthore d’organismes internationaux, dont le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, qui se sont distingués ces dernières semaines en se montrant très hostiles (pour ne pas dire menaçants) envers le Salvador et sa décision de faire de Bitcoin une monnaie à cours légal.

Des acteurs technologies soutiendront également cette course à la MNBC, comme MasterCard, Amazon Web Services et Hyperledger.

L’enfer est pavé de bonnes intentions, les MNBC aussi

L’objectif du Global CBDC Challenge est de faire naître une monnaie numérique qui aura :

« (…) le potentiel d’accroître l’efficacité des paiements, d’améliorer l’inclusion financière et de soutenir le mouvement général de numérisation de l’économie. »

Pour cela, non seulement la MAS fournira des « conseils d’experts » aux 15 finalistes du concours, mais également une récompense de 50 000 dollars singapouriens (environ 37 000 dollars US) aux 3 gagnants du challenge.

« Les banques centrales du monde entier explorent activement le projet d’émission de monnaies numériques et sont confrontées à un large éventail de défis politiques et technologiques. Par le biais du Global CBDC Challenge, la MAS espère encourager les communautés d’innovateurs du monde entier à développer et à présenter des solutions qui peuvent maximiser le potentiel de la MNBC (…) conformément au mandat principal des banques centrales, à savoir la stabilité monétaire »

Sopnendu Mohanty, Responsable de la branche FinTech de la MAS

Les concurrents intéressés devront soumettre leur candidature pour le Global CBDC Challenge avant le 23 juillet 2021.

Partout autour de la planète, les banquiers centraux se précipitent pour créer leur propre monnaie numérique, qui restera évidemment sous leur unique contrôle. Pendant ce temps, la raison de toute cette agitation (panique ?), à savoir Bitcoin, conquiert petit à petit divers secteurs économiques, où il est de plus en plus accepté comme moyen de paiement.

Les banques centrales en PLS face à la « menace » Bitcoin ? C’est le moment d’acheter du bitcoin avec notre plateforme partenaire, en suivant notre lien affilié… avant qu’il ne soit trop tard !

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour