Ce mineur de bitcoins voit les choses en grand : une IPO à 100 millions de $ dans les cartons

Plus de Bitcoin (BTC) en bourseIris Energy, société de minage nord-américaine, prépare son entrée en bourse, et dévoile des plans de développement ambitieux pour extraire toujours plus de bitcoins.

Iris Energy et IPO : une nouvelle entreprise de minage Bitcoin au Nasdaq

La société Iris Energy a déposé un formulaire F-1 auprès de la SEC américaine, pour lever 100 millions de dollars, et présenter ses plans d’introduction au Nasdaq sous le ticker IREN. Iris Energy fut historiquement un fournisseur d’énergie, et s’est depuis reconverti en spécialiste du minage de Bitcoin. Elle avait soumis un dossier portant sur une cotation directe en août 2021, mais l’entreprise semble donc avoir modifié ses plans depuis.

Iris Energy a un business model légèrement différent des exploitations minières nord-américaines. L’entreprise n’est pas un HODler, puisqu’elle vend systématiquement tous les bitcoins qu’elle mine :

« Nous minons des bitcoins depuis 2019. Nous liquidons tous ces bitcoins, dès que nous les avons minés et nous ne détenons donc aucun bitcoin. »

Rater l’occasion du siècle et ne garder aucun bitcoin ? Bizarre ! Achetez vos premiers satoshis avec FTX ! >>

Miner plus de Bitcoin : les plans de développement d’Iris Energy

Au 1er octobre 2021, Iris Energy a indiqué avoir un taux de hachage opérationnel d’environ 0,7 exahash par seconde, soit environ 0,4 % du hashrate global de Bitcoin. L’entreprise veut utiliser le produit net de l’introduction en bourse pour augmenter son fonds de roulement, acquérir de nouveaux équipements, et développer ses fermes de minage. Elle veut mettre en place d’autres installations en Colombie-Britannique, au Texas, et en Asie, en complément de son site premier site au Canada :

« Au 30 septembre 2021, nous avons finalisé de nouveaux achats de matériel avec Bitmain (…) pour acquérir les mineurs de dernière génération, Antminer S19j et Antminer S19j Pro, avec une capacité nominale totale de 14,5 EH/s et des livraisons commençant en octobre 2021 et se terminant en septembre 2023, ce qui devrait porter notre capacité nominale opérationnelle et contractuelle à 15,2 EH/s. »

Au vu de ces plans de développement, la société devrait donc théoriquement disposer prochainement d’une capacité d’exploitation pour le moins impressionnante.

Iris Energy pourrait donc rejoindre bientôt le mineur de bitcoins controversé Greenidge au Nasdaq. Les 2 sociétés de minage utilisent leurs introductions en bourse respectives pour développer leur capacité opérationnelle… sur le long terme, même si l’on ne pourra pas les qualifier de HODLeurs de l’extrême !

Toujours plus résistant, Bitcoin avance inéluctablement… puisque même les banquiers finissent par se rendre à l’évidence ! Pour faire partie de la révolution, préparez l’avenir en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX.

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour