Hebdo Crypto #175 – Les actualités Bitcoin et cryptomonnaies de la semaine

La semaine du 13/12 en bref – L’actualité concernant Bitcoin et les cryptomonnaies est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier. Nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto afin de vous tenir informés sur la situation actuelle des cryptomonnaies.

L’immanquable du coin

Pour l’immanquable de cette semaine, nous retrouvons Ludovic sur son sujet de prédilection : Bitcoin. À travers ce nouvel article, il nous retrace l’histoire entourant le débat sur la scalabilité de Bitcoin depuis ses origines.

Scalabilité de Bitcoin : La guerre pour un objet unique

Au début de l’année 2016, le débat sur la scalabilité s’intensifie. La taille moyenne des blocs avoisine les 600 Ko, et sa croissance linéaire fait penser que la limite des 1 Mo sera atteinte avant la fin de l’année. Les forces en présence sont alors divisées en 2 camps principaux :

  • Les partisans des gros blocs, qui supportent l’augmentation directe de la limite sur la taille des blocs par le biais de Bitcoin XT, et qui sont alors en perte de vitesse ;
  • Les partisans des petits blocs, qui soutiennent SegWit et l’implémentation du réseau Lightning comme moyen d’accroître le volume transactionnel.

Le 3 janvier 2016, lors du septième anniversaire du bloc de genèse, Brian Armstrong, CEO de la plateforme d’échange Coinbase, publie 2 articles où il déclare formellement être en faveur de l’augmentation de la taille limite des blocs et où il appelle au vote des mineurs pour sortir de l’impasse.

Cette déclaration fait suite à son annonce de l’utilisation de Bitcoin XT par l’entreprise et la suppression du portefeuille de Coinbase sur le site bitcoin.org (qui sera réintégré par la suite).

Consultez l’article dans son intégralité pour plus de détails : Bitcoin et la guerre des blocs : l’impossible compromis sur la scalabilité

>> Jusqu’à 200 € offerts à l’inscription, ça vous dirait, histoire de bien commencer votre aventure crypto ? Swissborg n’attend plus que vous ! <<

L’actualité en bref

L’économiste en chef du FMI souhaite réguler « de toute urgence » les cryptomonnaies. Faute de pouvoir s’en débarrasser, Gita Gopinath souhaite opter pour une régulation mondiale afin de maintenir en laisse ces actifs inarrêtables.

Le hard fork Arrow Glacier déployé avec succès sur Ethereum. Celui-ci ne contenait qu’une seule EIP, le 4345, qui repousse la date de la bombe de difficulté. Pour rappel, la bombe de difficulté est un mécanisme qui va tendre à rendre le minage sur Ethereum obsolète pour préparer le passage au proof of stake (PoS).

Block.one en froid avec la Fondation EOS. L’entreprise chargée du développement d’EOS est pointée du doigt par la fondation ainsi que par la communauté. Suite à des négociations stériles, les validateurs du réseau ont décidé de couper les vivres de l’entreprise, en stoppant les paiements en EOS.

Le projet Vulcan Forged ciblé par une attaque. En pratique, l’attaquant a réussi à prendre le contrôle de nombreux wallets d’utilisateurs. Celui-ci a au total siphonné l’équivalent de 140 millions de dollars en jetons et en NFT.

Le plus grand musée au monde se met à la mode des NFT. En effet, le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg est actuellement en train de préparer une version numérique du musée dans laquelle seront exposées des œuvres du Web3.

▶ Un point sur l’état du marché avec nos experts du Trading du Coin.

Les 5 métriques de la semaine

175 exahashes par seconde, c’est le hashrate actuelle du réseau Bitcoin. Celle-ci vient de retrouver ses niveaux passés, après une importante chute suite à la énième crise chinoise. En effet, celle-ci s’était effondrée à 84 EH/s en juin dernier, suite à la répression des mineurs chinois.

Évolution du hashrate de Bitcoin sur la dernière année
Évolution du hashrate de Bitcoin sur la dernière année – Source : Blockchain.com

32 milliards de dollars, c’est le montant en ETH déposé sur le contrat de dépôt d’Ethereum 2.0. Ces fonds sont, pour le moment, bloqués et ne pourront être débloqués que via un hard fork. Hard fork pour lequel aucun détail n’a pour le moment été discuté.

245 000 dollars, c’est la somme perdue par un internaute ayant vendu un de ses NFT 100 fois en dessous du prix. En effet, le NFT a été vendu 0,75 ETH au lieu de 75 ETH à cause d’une erreur de virgule. Une erreur qui aura coûté cher à ce collectionneur.

NFT BAYC listé par erreur à 0,75 ETH

153 millions de dollars, c’est le montant des subventions allouées par la Fondation Ethereum aux équipes de développement des clients Ethereum 2.0. Ainsi, chaque équipe aura de quoi opérer 144 nœuds validateurs pour financer son activité.

77,7 millions de dollars, c’est la somme dérobée lors du hack de la plateforme d’échange AscendEX. L’attaquant a eu accès à plusieurs hot wallets de la plateforme. Heureusement, les équipes ont directement annoncé couvrir l’intégralité des pertes.

Bonne semaine sur le Journal du Coin ! 🙂

Croyez-le ou pas, à 70, 80 et même à 100 000 $, Bitcoin sera toujours une bonne affaire. Pour ne pas rater l’opportunité d’une vie, inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel) !

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour