FTX et Morgan Creek : Poker menteur autour de BlockFi

Les loups de Wall Street – La saga BlockFi n’en finit plus d’alimenter les chroniques économiques. Suite aux difficultés de la plateforme de prêt, FTX a proposé un prêt sous certaines « conditions » pendant que les actionnaires historiques tentent de défendre leur pré carré. On en sait désormais un peu plus sur les dessous de cette affaire à plusieurs centaines millions de dollars, car une discussion privée a fuité dans la presse. Un fauteuil pour deux dans le New Jersey.

Résumé des épisodes précédents : FTX et Morgan Creek se disputent BlockFi

Tout a commencé avec les problèmes de liquidités du fonds d’investissement Three Arrows Capital (3AC) révélés au grand public. Suite à cela, BlockFi a alors reconnu être financièrement exposé avec un prêt accordé à la société en question. Finalement, on apprend que la liquidation de ce prêt fait très mal à BlockFi qui se retrouve à son tour en grande difficulté.

Et c’est là qu’apparaissent les différents protagonistes de cette affaire. À commencer par FTX qui propose 250 millions de dollars pour renflouer les caisses de BlockFi. Mais derrière ce geste altruiste se cachent plusieurs conditions révélées par les actionnaires de la société du New Jersey. Et parmi les plus inquiets figurent Morgan Creek Digital qui lance la contre-offensive et tente de résister à Sam Bankman-Fried.

Mardi dernier, les investisseurs de Morgan Creek se sont réunis pour évoquer le dossier BlockFi. Malheureusement pour eux, il se trouve qu’un enregistrement de la conversation a fuité dans la presse. Des informations déjà connues sont confirmées mais on y découvre certaines subtilités que le grand public ignorait. Voici les principales révélations de cette affaire.

On soupçonnait déjà que FTX pourrait le cas échéant activer une close lui permettant de racheter BlockFi « à un prix pratiquement nul« . Éliminant de fait les anciens actionnaires. Mark Yusko, le directeur général de Morgan Creek l’a confirmé pendant l’appel.

On en sait désormais un peu plus sur les tenants et les aboutissants de l'affaire BlockFi. FTX et Morgan Creek Digital se disputent la "dépouille" de la société durement impactée par la chute de Three Arrows Capital.
Une conversation téléphonique privée a été publiée par la presse

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur FTX la référence des exchanges crypto (lien affilié) <<

Les dernières révélations ont fuité dans la presse

On apprend également que BlockFi serait évalué à seulement 500 millions de dollars alors qu’à l’automne dernier il y avait eu une levée de fond de 5 milliards, soit 90% de baisse ! Cette évaluation à une conséquence majeure : injecter 250 millions reviendrait à détenir 51% des actions et donc à prendre le pouvoir vis-à-vis de tous les autres actionnaires.

Lors de cet appel, Zac Prince, le CEO de BlockFi, a alors donné quelques détails sur le prêt accordé à 3AC. Il s’agissait d’1 milliard de dollars avec 30 % de valeurs collatérales supplémentaires. Il y avait deux tiers de Bitcoin et un tiers d’actions GBTC. Le GBTC est le produit financier crée par Grayscale et basé sur le Bitcoin. Le problème ? Quand il a fallu liquider le tout, Bitcoin avait déjà beaucoup perdu et le GBTC encore plus à cause de certaines conditions propres à ce produit. A savoir une décote de près de 34% !

Enfin, il est question de licenciements chez BlockFi. Répondant à une question venant du chat, Zac Prince a paru « évasif » à ce sujet. Il parle ainsi de « mesures draconiennes » sans préciser qui les prendrait ni sous quelles conditions.

Suite à l’ensemble de ces révélations, les porte-paroles de BlockFi, de FTX et de Morgan Creek ont donné des éléments de langage attendus. « Toute affirmation faite en dehors des canaux officiels est de la pure spéculation« , « BlockFi ne commente pas les rumeurs du marché« . Et à propos des licenciements, on assure chez BlockFi que « les employés sont la superpuissance de l’entreprise et sont essentiels pour que l’entreprise reste pleinement opérationnelle dans les conditions actuelles du marché. »

La langue de bois est bien sûr de sortie dans des circonstances pareilles ! Il est dangereux pour les sociétés de dévoiler leur main lors d’une telle partie de poker menteur. Seul FTX ne peut plus cacher ses ambitions tant son appétit semble insatiable.

Another one bites the dust.. Un autre géant de l’écosystème crypto mord donc la poussière. Évitez l’effet de levier pendant quelque temps et tout ira bien. Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. De plus, vous bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour