Ethereum : le crash de l’ETH secoue MakerDAO, un vote en urgence attendu

Trading du CoinTrading du Coin
4.3
(6)

OupsiMakerDAO est le protocole à l’origine de la création du stablecoin DAI, fer de lance de l’écosystème DeFi. Suite à la récente chute de plus de 30 % du cours de l’ETH, le système de dettes pas collatéralisation a connu son premier raté. Analyse ! 

Les mécanismes propres à MakerDAO

Afin de pleinement comprendre les tenants et aboutissants de cet événement premier en son genre, il convient de redéfinir les bases du fonctionnement du protocole MakerDAO.

Ce protocole est à l’origine de la création du stablecoin DAI. Les DAI sont créés directement par les utilisateurs par le biais des CDP (Collateral Debt Position). Ainsi les utilisateurs peuvent effectuer des prêts en DAI sur le protocole en utilisant un autre actif comme collatéral, la plupart du temps cet actif est l’Ether.

Pour s’assurer que le système reste sain, le protocole fixe un ratio de collatéralisation (actuellement à 150 %), en dessous duquel le collatéral de l’utilisateur est utilisé pour rembourser le prêt dans un processus appelé liquidation.

Les conséquences du crash de l’Ether

Le marché des cryptomonnaies a connu un krach d’une amplitude encore rarement atteinte. En effet, l’ensemble du marché a souffert d’une perte de plus de 30 % de sa valeur, et l’Ether n’est pas en reste.

Lors du crash de l’Ether, les Oracles de MakerDAO (logiciel dont la mission est de donner le cours de l’Ether au protocole) n’ont pas réussi à suivre la chute et n’indiquaient pas les bonnes valeurs au protocole. Alors que l’ETH était à 130 $, les Oracles communiquaient encore un prix de 166 $, comme l’a expliqué Marc Zeller d’Aave sur Twitter.

Bien que cette différence de prix ait permis à certains détenteurs de CDP d’obtenir du temps supplémentaire pour ajouter du collatéral à leur prêt, cet événement n’a pas uniquement eu des conséquences positives.

En effet, le manque de concurrence du côté des liquidateurs ainsi que l’effondrement des prix ont permis à certains liquidateurs de remporter des enchères de liquidation pour la modique somme de 0 DAI, créant une dette de 4,5 millions de dollars sur le protocole.

Un vote pour s’adapter

Il n’aura pas fallu longtemps pour avoir une réaction de la part du protocole. Dans un communiqué de presse en date du 12 mars, les équipes de MakerDAO ont annoncé un vote ayant lieu aujourd’hui, vendredi 13 mars, visant à modifier certains paramètres du protocole afin d’éviter qu’une telle situation se reproduise.

Également, le protocole réalisera la première vente aux enchères de la dette de son histoire. Pour éponger la dette de 4 millions de dollars, le protocole va créer des jetons MKR qui seront par la suite vendus sur les places d’échange publiques.

« MakerDAO avait un excédent de +500 k$ avant la chute des prix, et a maintenant un excédent de -4 M$ qui doit être comblé. Une solution serait de déclencher une création de jetons MKR et une vente aux enchères, les DAI ainsi levés étant utilisés pour combler la dette. », ont déclaré les équipes du protocole.

Les équipes de MakerDAO et de l’écosystème DeFi font donc face à une première secousse d’ampleur. Alors que l’intégralité des marchés tanguent – qu’ils soient classiques ou cryptomonétaires, il faut s’adapter et apprendre de l’expérience en cours : la proposition a donc de fortes chances d’être adoptée.  

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes : 6

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar