Les cryptomonnaies, l’argent du crime ? La grande comédie continue

Ombre ou lumière ? – Comme régulièrement depuis l’affaire du marché noir Silk Road en 2013/2013, Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies sont dénoncés pour leur utilisation dans des activités illicites. Mais suivant que vous soyez un média mainstream ou un défenseur de la cryptosphère, les chiffres et statistiques indiquent des évolutions radicalement opposées.

Un record de 14 milliards $ de cryptos sales en 2021

Le titre et le chiffre ci-dessus sont bien sûr les seuls que retiendront les médias mainstream, pour dénigrercomme à leur accoutuméeBitcoin et les crypto-actifs. Pourtant, le rapport 2022 sur « les crimes en crypto » de Chainalysis est bien plus complet et intéressant que cela.

Mais avant de passer du côté lumineux, restons dans l’obscurité souhaitée et fantasmée les médias dominants. Comme on peut le voir dans l’image ci-dessous, extraite du rapport de Chainalysis, les activités illicites ont battu leur précédent record datant de 2019 – qui était de 11,7 milliards de cryptos sales – durant l’année 2021. Ces activités illégales ont ainsi atteint l’équivalent de 14 milliards de dollars sur l’année écoulée.

Si les pures escroqueries (scam) représentent toujours la majorité de ces cryptos détournées, on remarque que la proportion de « fonds volés » a fortement augmenté en 2021, dépassant les fonds issus des marchés noirs du Darknet.

Valeurs totales des cryptomonnaies sales reçues, par année et par catégorie d’activités illicites
Valeurs totales (en dollars) des cryptomonnaies sales reçues, par année et par catégorie d’activités illicites – Source : blog.chainalysis.com

Marre des poncifs anti-Bitcoin ? Achetez vos premiers satoshis sur KuCoin ! (lien affilié) <<

La proportion des activités illicites n’a jamais été aussi FAIBLE

Voilà le titre que vous ne verrez jamais sur CNBC ou le Financial Times, contrairement au titre précédent. Ce fait est pourtant véridique, et indique à la fois une bonne santé et une maturité croissante du marché des crypto-actifs.

Car, comme Chainalysis le dit rapidement dans la présentation de son rapport, les chiffres ci-dessus « ne racontent pas toute l’histoire ». En effet, le volume total des transactions (illicites + légitimes) a littéralement explosé dans la cryptosphère en 2021, atteignant un record de 15 800 milliards de dollars.

Ainsi, depuis 2017 et le premier rapport de Chainalysis, jamais la proportion des activités illégales n’a été aussi infime par rapport aux transactions légitimes : 0,15% ! Et quand on regarde dans le détail, on s’aperçoit également que beaucoup des cryptos de « fonds volés » sont en fait dû aux trop nombreuses failles dans la finance décentralisée (DeFi) – une sorte « d’incitation au crime » pour les hackers.

En effet, les vols suite aux erreurs de développement des protocoles DeFi représentent 72% de cette catégorie des fonds dérobés, soit 2,2 milliards de dollars de toutes les cryptos « sales ».

Proportion des activités illicites par rapport aux transactions légitimes
Proportion des activités illicites par rapport aux transactions légitimes – Source : blog.chainalysis.com

Vous avez ici un parfait résumé de la mauvaise foi et de l’orientation des médias mainstream, avec leur parti-pris souvent hostile aux cryptomonnaies. Il y aura malheureusement toujours des tentatives d’escroquerie ou des vols (surtout si les protocoles DeFi continuent d’être mal programmés à la va-vite), mais même les entreprises cotées en bourse sont devenus fans de Bitcoin en 2021… ce qui indique bien que la légitimité du secteur crypto ne fait qu’augmenter avec le temps !

Oui, 0,15% des transactions crypto seraient liées au méchant argent sale… Allez-vous laisser passer le train de la révolution monétaire pour autant ? Achetez vos cryptomonnaies et préparez l’avenir en vous inscrivant sur la plateforme de référence KuCoin. Economisez 10% sur vos frais de trading en suivant notre lien affilié !

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour