La société Bitfury préparerait-elle son introduction en bourse ?

Bitfury est une grande entreprise de l’industrie blockchain, fabriquant des appareils de minage de cryptomonnaies et gérant de grandes fermes minières de bitcoin (BTC) (suite à un partenariat avec Hut 8). La société, fondée en 2011, serait en train de préparer son introduction en bourse (IPO).

Serait-ce par mimétisme par rapport à Bitmain, autre grande société crypto spécialisée dans le minage (et dans les mineurs ASIC), que Bitfury se lancerait dans l’univers de la cotation en bourse ?

C’est par un article de Bloomberg ce 25 octobre, que l’on apprenait (source anonyme) que Bitfury explore plusieurs options pour lever des fonds, par financement, par emprunt ou par la vente d’une participation minoritaire.

Si Bitfury devenait une société cotée en bourse au cours des deux prochaines années, l’entreprise pourrait se réclamer « d’une valorisation de 3 à 5 milliards de dollars », selon la source de Bloomberg.

La société aurait ainsi contacté des banques d’investissement internationales à Londres, Amsterdam (Bitfury étant basée sur ces deux villes) ou encore à Hong Kong, pour une éventuelle IPO l’année prochaine.

Bloomberg signale aussi que Bitfury avait déjà attiré l’attention ces derniers mois grâce à sa capacité de refroidir efficacement ses rigs de minage en les immergeant dans un liquide non conducteur (« immersion cooling »).

D’après Cointelegraph, la société a également développé un algorithme de routage plus efficace pour le Lightning Network de Bitcoin (BTC), appelé « Flare », qui fonctionne comme un canal sécurisé off-chain pour des transactions plus rapides et avec moins de frais.

Une affaire à suivre, car pour l’instant aucune annonce officielle n’a encore été faite. Mais cela montre à quel point les entreprises liées aux technologies blockchain commencent à être prises au sérieux par le monde de la finance traditionnelle.

Sources : Bloomberg ; CoinTelegraph || Images from Shutterstock

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour