Gemini

Gemini obtient une assurance pour son service de garde de cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

Bien loin de se laisser abattre par le rejet de leur proposition d’ETF Bitcoin par la SEC (Securities and Exchange Commission) en juillet dernier, les deux frères Winklevoss et leur crypto-exchange Gemini continuent leur chemin, notamment avec la création d’un stablecoin (le GUSD) concurrent à l’USDT de Tether. On apprend aujourd’hui que le développement continue avec l’obtention d’une assurance pour leur service de garde de cryptos.

C’est via un communiqué de presse sur BusinessWire, que la Gemini Trust Company a annoncé qu’elle avait obtenu une assurance de couverture pour sa garde d’actifs numériques, auprès de l’assureur Aon, qui a débuté ce 1er octobre 2018.

D’après le communiqué de presse de Gemini :

« La couverture de Gemini a été approuvée après avoir démontré avec succès aux souscripteurs que la société est un leader, et un des meilleurs exchanges et services de garde (« custodian »). La couverture d’assurance des actifs numériques renforce davantage la confiance et la protection des consommateurs effectuant des transactions sur la plateforme Gemini ».

Comme le déclare Yusuf Hussain, responsable des risques chez Gemini, dans le communiqué :

« Les consommateurs recherchent le même niveau de protection qu’assurent les institutions financières traditionnelles, auquel ils sont habitués ».

Et comme le rappelle Cryptovest, la couverture d’assurance complétera la couverture de fonds en dollars américains déjà obtenue auprès de la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC). Le fait que des assureurs commencent à prendre au sérieux et acceptent d’assurer des crypto-exchanges montre l’évolution du secteur vers le professionnalisme, c’est donc une très bonne nouvelle pour les cryptomonnaies.

Yusuf Hussain explique d’ailleurs à ce sujet que :

« Éduquer nos assureurs nous permet non seulement d’offrir de telles protections (de niveau institutionnel) à nos clients, mais également d’atteindre les attentes en matière de protection des consommateurs dans le secteur des cryptomonnaies ».

Pour que des assureurs prennent un tel risque, il est évident que d’importants efforts ont été faits, aussi bien pour légitimer les cryptoactifs, que dans le sérieux de leur garde (même si on a vu que les exchanges avaient encore des efforts à faire). L’évolution des cryptomonnaies vers une classe d’actifs « classique » se fait sous nos yeux, et c’est passionnant à voir !

Sources : Cryptovest ; CoinTelegraph ; Bitsonline ; Coindesk ; Business Wire || Image from Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar