Pourquoi les géants de la crypto préfèrent les entrées en bourse aux ICO ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.8
(10)

Exit les Initial Coin Offerring (ICO), désormais les grosses sociétés de la cryptosphère préfèrent (re)passer à la classique entrée en bourse (IPO). Mais pourquoi préfèrent-elles distribuer des actions plutôt que des tokens ? Analyse.

Les entreprises cryptos débarquent sur les marchés boursiers

Il y a quelques jours, lors du forum de Davos, le CEO de RippleBrad Garlinghouse – avait déclaré que l’introduction en bourse de sa société sera une des premières d’une vague à venir dans le secteur des cryptomonnaies, au cours des 12 prochains mois.

Et force est de constater qu’effectivement, un certain nombre d’entreprises liées aux cryptoactifs envisage déjà des Initial Public Offerings (IPO), c’est-à-dire des levées de fonds par émission d’actions boursières classiques.

Le fabricant de mineurs ASICs chinois Canaan a même réussi – après une première tentative échouéesa seconde introduction en bourse en novembre 2019.

Selon The Block, outre Ripple, Coinbase et Bitmain, il y aurait une petite dizaine de candidats du secteur crypto prêts à tenter l’aventure boursière dans les prochaines années.

IPO crypto bourse
Crypto-sociétés envisageant une entrée en bourse – Source : The Block

Pourquoi un tel engouement pour les bourses classiques ?

Cette préférence pour les IPO pourrait en surprendre certains, surtout en ces temps de tokenisation de plus en plus intensive. Mais si ces géants des cryptoactifs souhaitent une introduction en bourse classique, il est probable que ce soit pour mieux atteindre les investisseurs institutionnels.

En effet, ces derniers se trouvent plus facilement sur les marchés traditionnels, et n’arrivent encore qu’au compte-goutte sur les premières formes d’ICO réglementées que sont les STO (Security Token Offerings). Ces firmes cryptos veulent aller chercher l’argent à la source en quelque sorte.

Quelles que soient les méthodes de financement, classiques ou nouvelles avec les réseaux de blockchains, il est indéniable que l’industrie des cryptoactifs a un fort potentiel innovant, apte à lever d’importants capitaux. L’arrivée de ces sociétés sur les marchés boursiers traditionnels risque d’accélérer encore plus les changements majeurs que les cryptos apportent déjà à l’économie.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 10

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar